La charrette à foin n’y passe plus

tunnel

A Rixensart, le tunnel entre les rues de Froidmont et Alphonse Collin ne se souvient guère avoir été aménagé à la fin du 19ème siècle afin de permettre le passage d’un côté à l’autre de la ligne de chemin de fer et de faciliter ainsi l’exploitation agricole locale.

Aujourd’hui, le paysage a bien changé et la densité ainsi que la vitesse de circulation y sont telles qu’à chaque passage, les divers usagers sont mis en danger. En effet, la longueur du tracé, le manque de visibilité, le miroir déficient et la largeur du trottoir et le manque de courtoisie de certains automobilistes sont autant de facteurs qui augmentent les risques d’accidents.

Le 4 janvier 2008, notre conseiller communal Etienne DUBUISSON a demandé au bourgmestre de faire étudier ce problème afin d’éviter les accidents de demain et d’améliorer ainsi la sécurité des usagers de ce tunnel qui concerne bon nombre de Rixensartois.

PROXIMITÉ est convaincu que diverses solutions sont envisageables, mais toutes ont un coût.

Des feux régulateurs électroniques qui autoriseraient le sens préférentiel actuel tout en rendant passant l’autre sens en cas de non circulation de véhicules inverses serait la meilleure solution.

Par ailleurs, obliger les usagers à allumer leurs phares avant de pénétrer dans ce tunnel et installer plus – et surtout – de plus grands miroirs, diminuerait déjà sensiblement les risques d’accidents.

Faire de la politique, c’est faire le bon choix … pour les habitants. Dans ce dossier, il s’agit donc de prendre les bonnes mesures afin d’éviter les accidents de demain. N’attendons pas l’arrivée des travaux du RER annoncés dès 2009 par le bourgmestre Jean Vanderbecken (cf Rapport annuel 2007 de la Commune) ! Dans un cadre plus large, PROXIMITÉ préconise que tous les points névralgiques de la commune (ponts et tunnels) fassent l’objet d’une étude sur la sécurité des usagers.

Jacques MARTIN

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :