Finances : agir en transparence

taxes,immobilier

Notre groupe politique n’a cessé de dénoncer le taux trop élevé de taxation de notre commune (un des plus hauts du Brabant wallon), la pression fiscale qui a augmenté de 50% en treize ans ainsi que la croissance de la dette communale.

PROXIMITÉ a également toujours réfuté la situation du fait accompli et n’admet pas les propos de l’ancienne majorité tels que « Je ne suis pas terrorisé par les déficits à l’exercice propre. C’est le cas d’un tiers des communes du Brabant wallon » ou un certain immobilisme de l’actuelle majorité : « …c’est le cas de bon nombre de communes ».

Dès lors, la question est posée : Pourquoi Rixensart ne pourrait-elle pas se situer dans les deux tiers des communes bien gérées ?

Certes, la majorité prône aujourd’hui la gestion du raisonnable, le souci de la réduction des frais et la maîtrise des coûts « sans augmenter la principale source de recettes de la commune à savoir les taxes…. » Nous nous en réjouissons tout en restant réalistes : Est-ce suffisant pour autant ?

Conscients que le déficit avoisine les 2.000.000 d’euros, les Rixensartois ont besoin d’être rassurés ! Dès aujourd’hui, il faut agir, décider et prendre des mesures énergiques, et pas seulement énergétiques.

PROXIMITÉ veut éviter toute augmentation des taxes locales. Gérer c’est prévoir, j’invite donc à nouveau la majorité NAP/UC-PS/ECOLO à établir un véritable plan d’action comprenant :

– un inventaire des biens immobiliers (terrains et immeubles) afin d’en apprécier la valeur, le coût et définir pour chaque infrastructure le taux de fréquentation ou d’utilisation.

– un inventaire des aides fournies par le Fédéral et la Région wallonne tant aux communes qu’aux citoyens.

– des mesures restrictives en matière budgétaire et provisoirement l’abandon de certains projets certes intéressants mais trop onéreux.

– éventuellement un plan de développement intercommunal qui aurait pour avantage de diminuer les coûts de certains projets tout en élargissant le public cible. Pourquoi devons nous tout avoir dans notre commune ?

Ce plan d’action doit être publié et connu de tous … et devenir le véritable objectif de tout le collège. J’ai la conviction que les Rixensartois y verront un signal fort de la majorité, de sa détermination à poser des actes concrets en vue de redresser la situation financière de la commune. Ainsi, la majorité ne peut laisser croire que chacune de ses composantes vise la réalisation de « ses » priorités parfois au profit d’une minorité de concitoyens ou … comme dans le passé d’une gloriole partisane. Sa tâche n’est certes pas facile, mais des mesures doivent être prises.

Conscients du poids de la charge fiscale sur leur budget familial, les habitants ne resteront pas sans réagir. Ils n’admettront plus tacitement l’endettement communal … et encore moins l’augmentation des taxes, même si elle leur sera présentée comme une fatalité due à la hausse du coût de la vie.

Etienne DUBUISSON

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :