Cerisiers décapités

elagage,travaux publics

Un lecteur nous écrit : ‘Nos services communaux semblent avoir mangé du lion. Ils ont procédé à des élagages violents avant la floraison de printemps. Ainsi, à l’avenue des Cerisiers et alentours où le traitement a été appliqué, nous ne verrons cette année aucune floraison printanière’.

PROXIMITÉ a pris ses renseignements. Il semble que l’élagage d’un cerisier est une opération délicate, qui peut être fait lorsque des branches d’arbres sont dans une position dangereuse ou lorsqu’elles sont trop endommagées. L’élagage de cerisier consiste à séparer les branches de l’arbre afin de permettre une plus grande sécurité et visibilité ou encore une meilleure croissance de l’arbre. *Toute intervention maladroite est susceptible d’engendrer des maladies diverses et variées. Il faut également que les coupes soient obliques. Les coupes horizontales ne permettent pas à l’eau de pluie de s’écouler régulièrement et favorisent ainsi l’apparition de parasites.

Il est aussi conseillé d’effectuer des tailles légères. Un élagage radical choque l’arbre et, loin de favoriser une belle repousse, entraîne son affaiblissement, voire sa mort pure et simple.

Réactions – photos à l’appui – de lectrices des Carnets de Proximité

elagage,travaux publics‘Merci de votre information toujours précieuse. Je suis de l’avis de votre lecteur concernant les Cerisiers, et à vous lire, ils ont pris un sérieux choc. J’habite rue du Monastère et ai assisté aussi dépitée à leur tonte drastique. J’habitais Bruxelles auparavant, et conseille vivement au service communal d’aller prendre des leçons à Boitsfort, où je n’ai jamais vu pareil traitement. Effectivement une taille régulière permettrait d’éviter ce carnage (…). Le mal est fait : il reste à espérer que la vigueur des arbres aura le dernier mot’.

‘Je réagis à votre article sur l' »élagage » de certains arbres dans nos rues de Rixensart. Nous habitons avenue Bel-Air et il est vrai que nous avons été choqués par ce massacre en règle ou plutôt sans règle. C’est vraiment lamentable et très triste ! Une vraie boucherie ! A se demander si les employés communaux qui s’en sont chargé ont une quelconque formation en la matière ?’

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :