Dimanche sans voiture … autrement

mobilite,semaine de la mobilite,dimanche sans voiture

La Semaine de la Mobilité a déjà fait place à une actualité nouvelle, cadencée par les problèmes financiers de nos banques, l’économie ou le communautaire.

Pourtant, des enseignements doivent être tirés du dimanche rixensartois sans voiture. Exemple : à quelques minutes de la fin de l’interdiction de rouler en voiture, les automobilistes attendaient impatiemment aux frontières de la commune. Lors de la levée de la mesure, ces voitures se sont engouffrées sur nos routes comme on prend la piste des 24 Heures du Mans. Des familles entières qui terminaient leur balade à vélo ont été surprises de cette soudaine augmentation de l’insécurité routière. Au point que la commune envisage la prochaine fois d’utiliser un véhicule balai de la police, à l’image des voitures de sécurité sur une piste de Formule 1.

Aujourd’hui, comme promis, PROXIMITÉ formule des propositions concrètes pour la prochaine édition du « Dimanche sans voiture ». Notre groupe préconise avant tout une concertation entre tous les groupes politiques rixensartois et pas seulement entre ceux de la majorité. Il souhaite également un meilleur dialogue avec les acteurs commerciaux et le monde associatif. Il souhaite une information plus adéquate à la population, axée sur le comment et le pourquoi plutôt que sur l’interdit.

In fine, PROXIMITÉ estime que l’autorité communale doit dès à présent mettre en place les éléments qui assurent une meilleure sécurité et une plus grande mobilité des usagers, qu’ils soient piétons, cyclistes ou automobilistes. Toutes ces mesures doivent être communiquées à la population tout au long de l’année afin de préparer l’opinion publique rixensartoise à la prochaine édition de la Semaine de la Mobilité.

Une fois ces conditions remplies, les politiques pourront espérer une plus grande adhésion des Rixensartois au concept. Une météo favorable contribue évidemment au succès de la journée sans voiture.

Concrètement, PROXIMITÉ demande que l’autorité communale ne fasse pas un copier-coller de l’édition 2008, mais qu’elle planche sur un prochain « Dimanche sans voiture » plus pédagogique. Aussi, PROXIMITÉ avance-t-il le plan suivant, axé sur deux idées maîtresses :

1. PLUS d’espace partagé pour les usagers faibles et MOINS de voitures

2. PLUS de citoyenneté des Rixensartois et MOINS de risques d’accidents


PLAN DE  PROXIMITÉ POUR 2009


mobilite,semaine de la mobilite,dimanche sans voiture1. L’ENTREE des voitures dans la commune est interdite entre 10 et
17h.

2. La circulation des véhicules motorisés est autorisée à l’intérieur de la commune pour les habitants, mais LIMITEE à 30 km/h

3. Au moins deux zones sont déclarées « ZONES SANS VOITURE », à savoir la zone de la GARE DE RIXENSART et celle de la GARE DE GENVAL (le périmètre de ces zones est à déterminer avec tous les acteurs communaux, de la SNCB/Infrabel et du TEC).

4. Les trajets des NAVETTES TEC qui relient habituellement en semaine les quartiers éloignés de Rixensart, Genval et Rosières aux deux gares circulent GRATUITEMENT le « Dimanche sans voiture » suivant le même itinéraire, – non pas en 3 x 2 navettes -, mais en continu entre 9h et 18h.

5. Les TRAINS circulant habituellement entre les gares de Rixensart et de Genval sont gratuits.

6. Les zones sans voiture deviennent le POLE D’ATTRACTION d’une journée dominicale et la conclusion d’une Semaine de la Mobilité.

Les communes voisines telles que La Hulpe, Lasne ou Limal peuvent s’en inspirer. Ainsi, la gare de La Hulpe et l’arrêt de Profondsart deviendraient l’espace d’une journée également ZONE SANS VOITURE. Et pour l’autorité lasnoise qui ne dispose pas de gare, c’est l’occasion de mettre – à titre expérimental ou définitivement -, un système de navettes en place.

PROXIMITÉ propose aux Rixensartois de s’exprimer sur ce plan en envoyant leurs commentaires par courriel à proximite.rixensart@skynet.be.

Etienne DUBUISSON, Michel COENRAETS et Michel WAUTOT
Conseillers communaux PROXIMITÉ