370 logements aux Papeteries de Genval

hommes et patrimoine

Combien de logements y aura-t-il, à terme, aux anciennes Papeteries de Genval, lorsque tous les permis qui pourraient être délivrés dès le printemps 2009 auront été menés à bonne fin, après l’adoption définitive du plan communal dérogatoire au plan de secteur, espérée pour le début de l’an prochain ?

Le pôle immobilier du groupe Mestdagh, propriétaire, et le bourgmestre de Rixensart, ont confirmé à l’association Hommes et Patrimoine que ce nombre sera limité à 370. Les 463 logements dont on parlait à la dernière réunion d’information n’étaient qu’une extrapolation maximale. L’association Hommes et Patrimoine, présidée par Michel WAUTOT (Proximité), a été un fer de lance pour contrer le projet mammouth initial’, souligne Vlan Brabant wallon le 15/10.

Mobilité

Reste encore à rester vigilant sur les problèmes de mobilité engendrée par les 370 logements, les commerces et les services. Cette question reste sans solution, estime Hommes et Patrimoine dans un communiqué de presse. En effet, les mesures d’accompagnement permettront temporairement d’écouler tant bien que mal le trafic supplémentaire. Mais tout nouvel accroissement sur l’axe de la N.275 ne fera qu’accroître le problème. C’est ce qu’a confirmé le représentant de Transitec (bureau d’étude de la mobilité). Soit tous les sites à restaurer et les lotissements sont transformés en espaces verts, soit la population utilise prioritairement les transports en commun, tout au moins s’ils sont adéquats.

(source : Hommes et Patrimoine asbl)

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :