CPAS : recours à l’autorité de tutelle ! Pour un retour à la sérénité ?

La décision, fermement entérinée par la présidente du CPAS, de postposer la réunion du Conseil du CPAS d’août 2009 sous prétexte de l’absence d’un membre de la majorité, était inacceptable pour mon groupe. Elle porte atteinte à l’aspect démocratique du conseil.

PROXIMITÉ ne peut admettre que l’action sociale du CPAS dans notre commune doive attendre le retour de vacances de tous les conseillers de la majorité NAP/PS/ECOLO.

Qui plus est, la loi organique des CPAS et le règlement d’ordre intérieur de celui de Rixensart précisent la fréquence, le jour, l’heure et le lieu des Conseils du CPAS. Ces dates ayant été communiquées pour l’ensemble de l’année 2009, PROXIMITÉ ne peut admettre que cet agenda soit bouleversé de manière unilatérale et sans qu’il en ait été question en Conseil même.

PROXIMITÉ estime également que la Présidente du CPAS N’a PAS le pouvoir de modifier ce qui avait été prévu et diffusé et que son autorité en la matière se limite à convoquer et organiser un conseil supplémentaire, si elle l’estime nécessaire.

PROXIMITÉ a donc immédiatement introduit un recours auprès de la tutelle, la Gouverneure de la Province du Brabant wallon. Mon groupe lui a demandé de statuer en urgence afin d’obliger le Conseil du CPAS à siéger en date et heure prévues et de l’inviter par la même occasion à retrouver une certaine sérénité.

Très rapidement, une réaction de l’autorité de tutelle fut adressée à la Présidente du CPAS qui, dès lors, a préféré se soumettre et revenir sur la voie de la sagesse et de la modération.

Etienne DUBUISSON

Un commentaire sur “CPAS : recours à l’autorité de tutelle ! Pour un retour à la sérénité ?

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :