Choisis pour servir

bien-etre collectif

Ah qu’il était bon ce soleil du midi … Durant les vacances, j’ai eu la chance de passer quelques jours dans un superbe petit village français, oh, un tout petit village de cent cinquante habitants peu habitués à voir débarquer des étrangers. Nous y avons été accueillis très chaleureusement comme de vieux amis. Le maire du village est venu lui-même nous offrir quelques fleurs et une belle tarte en guise de bienvenue. La confiance et la sympathie se sont immédiatement et tout naturellement installées et, au moment de son départ, nous avions déjà un premier rendez-vous officiel auquel nous ne pouvions pas nous soustraire ….. un tournoi de pétanque : villageois contre Belges.

Rapidement, nous avons été avertis par les villageois des usages pratiques dans cet endroit très retiré. Le facteur, ici, passe tous les jours et même le samedi et si vous n’avez pas le temps de vous rendre au bureau de poste ouvert chaque matin au centre du village, il se chargera de l’expédition de votre courrier. En échange, il entretient avec vous une serviabilité et une complicité totales qui vous éloignent de l’administration rêche que nous avons bien souvent, et à raison, caricaturée. C’est éventuellement lui qui, en passant le matin, vous rappelle qu’ici les poubelles ordinaires passent deux fois par semaine, que le tri des déchets est obligatoire et que les papiers et plastiques sont déposés dans la poubelle individuelle bleue qui, elle, est ramassée chaque jeudi. 

Chacun veille scrupuleusement à la beauté et à la propreté de son village et respecte les règles de vie de la communauté. L’entraide est une caractéristique majeure de l’endroit qui parvient ainsi à maintenir la propreté générale même sur les routes les plus éloignées du centre. Le maire et ses adjoints sont conscients du fait qu’ils ont été choisis non pas pour régner mais pour servir. Dans le domaine social, la motivation est un agent capital. C’est ainsi que la commune a contribué à la mise sur pied d’une garderie mères-enfants, où les jeunes mamans peuvent se rencontrer sans qu’il soit nécessaire de faire une inauguration officielle avec photos des responsables communaux. C’est aussi de cette manière que le village va revivre grâce aux jeunes qui, non seulement se sentent accueillis, mais aussi intégrés, responsabilisés et sensibilisés aux respects des traditions du village et donc à son âme.  

Là, pas besoin d’intercommunale pour le social ou pour les déchets car les villageois veulent rester maîtres chez eux et donc autonomes.  Comme la fourmi, ils préparent l’hiver : les bacs de sel sont déjà disposés à tous les carrefours et points éloignés ou sensibles de la communes. Bientôt, après le passage des fortes chaleurs, l’ouvrier communal responsable de la décoration florale aura un peu plus de temps libre et se chargera de les remplir avant l’hiver. 

A leur question, je n’ai pas osé répondre que chez nous, dans mon village, il n’y pas moyen de changer les jours de ramassage des poubelles et que le centre de notre beau village se fera encore longtemps envahir par les cartons et les poubelles durant les week-ends. Ils ne pouvaient pas comprendre que notre « maire » n’avait plus d’autorité sur les intercommunales qui maintenant nous dirigent. Je n’ai pas osé leur dire que notre beau village serait bientôt traversé par quatre voies de chemin de fer importantes et internationales. Ni que les routes provinciales et nationales qui passent chez nous sont sales et que notre voierie communale sans cesse utilisée par de très gros poids lourds était fort abimée. Je ne leur ai pas expliqué que …

Ils n’auraient pas compris, eux qui, tous ensemble et toutes philosophies confondues, travaillent à consolider le clocher de leur église ou à réparer la terrasse de leur maison communale afin de faire de la fête nationale une grande fête pour tous. 

Je me suis mis à rêver en pensant à Rixensart … propre, fleuri, sans barrière philosophique ou bannières politiques, travaillant tous au même bien-être collectif ! Mais je me suis vite réveillé car l’année politique reprend ses droits ….

Etienne DUBUISSON

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :