Du constructif au déchirement

Tout comme le public présent au Conseil communal du 23 juin, Michaël Chalklin du journal Le Soir a été le témoin d’une scène peu commune, à savoir l’adoption définitive du Schéma de structure communal et du règlement communal d’urbanisme en l’absence des groupes PROXIMITÉ, LB/MR et AC.

Le journaliste reprend le 25/6 les questions essentielles qui étaient posées : ‘A quelles densités de population faut-il se tenir ? Quel projet politique pour celle que l’on appelait (sic) la Perle des Ardennes brabançonnes’ ?

‘Pas de réponse claire aux yeux des trois groupes d’opposition (…), qui ont claqué la porte du conseil communal. ‘Nous étions venus ici dans un esprit de conciliation’, a regretté Michel Wautot (PROXIMITÉ) qui avait auparavant détaillé les quatre premiers des onze amendements présentés. ‘Nous constatons que nous ne pouvons pas être entendus et nous nous retirons’.


Suite dans Le Soir d’aujourd’hui, 25 juin.

Lu dans Le Soir du 1er juillet

« Ne prenez pas les choses comme des attaques personnelles. Quand j’avais votre âge, je démarrais aussi comme un bolide. » Le conseiller de Rixensart, Michel Wautot (Proximité), au bourgmestre Jean Vanderbecken (NAP).

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :