Scouts et guides sans abri ?

scouts,guides,mare aux loups‘Le plein air est le véritable objectif du scoutisme et la clef de son succès’, disait Baden-Powell. Certes, mais depuis un an, les scouts et guides des 16e et 24e unités de Rixensart attendent patiemment d’être relogés et ne voient toujours rien venir. Qui plus est, ‘aucun parent n’est tenu au courant de l’évolution du projet’, déplore Etienne Dubuisson (PROXIMITÉ) qui, le 29 septembre 2010, a interpellé le Collège sur le retard et le manque d’information.

Chronologie

– 25 septembre 2009 : Le Bourgmestre prend un arrêté de police interdisant d’accéder au site de la Cure de Sainte-Croix et des Buissonnets ; la sécurité et la salubrité publique ne peuvent plus y être garanties.
– 14 octobre 2009 : Le Collège signe d’une part, une première convention avec l’asbl Comité scolaire Sainte-Agnès et d’autre part, une seconde convention avec les unités scoutes et guides des 16e et 24e BW.
– 28 octobre 2009 : A l’unanimité, le Conseil communal ratifie les mesures prises par le Collège. Le Bourgmestre promet la construction rapide de nouveaux locaux et déclare publiquement espérer présenter ce dossier au Conseil communal de novembre 2009 afin de voir ce problème résolu pour septembre 2010.
– 25 novembre 2009 : PROXIMITÉ regrette l’absence de ce point à l’ordre du jour du Conseil communal et demande au Collège de rassurer les nombreuses personnes intéressées par ce dossier. Toutefois, aucune assurance n’est donnée et l’évolution du dossier n’est pas abordée.
– 16 décembre 2009 : Un cahier spécial des charges relatif aux travaux de construction de nouveaux locaux destinés aux mouvements de jeunesse est présenté et accepté par le Conseil et transmis au service ‘marchés publics’.
– janvier, février, mars, avril, mai 2010 : silence radio !

– 26 mai 2010 : A défaut de nouvelles, PROXIMITÉ demande de connaître l’évolution du dossier. Le maïeur fait savoir que 5 ou 6 demandes du cahier spécial des charges ont été adressées à la commune mais qu’une seule offre – par ailleurs attrayante – a été déposée. Il demande aux différents groupes du Conseil de participer à un groupe de travail.
– juin, juillet, août, septembre 2010 : silence radio !

 

Aujourd’hui, PROXIMITÉ souhaite savoir

• pourquoi ce dossier n’est toujours pas mis à l’ordre du jour du Conseil ?
• pourquoi le Conseil n’est toujours pas tenu au courant de l’évolution de cet important dossier ?
• pourquoi le groupe de travail n’a jamais été convoqué ?
• pourquoi les parents de près de 300 enfants sont, au moment de la rentrée, laissés dans l’ignorance ? Réponse

‘Je reconnais que Monsieur Dubuisson a raison dans ses reproches. Les délais n’ont pas été tenus. A ma décharge, le premier appel d’offres n’a entraîné aucune réponse. Tandis que lors du second, une seule société s’est manifestée. Mais elle ne dispose pas encore de l’agrément pour souscrire à un marché public. Cela devrait se débloquer dans les prochains jours. Toutes ces péripéties ont retardé le dossier’.

Prudent, le bourgmestre ne veut plus donner de date … exceptée celle de la réunion publique d’information au profit des riverains de la Mare aux Loups, prévue le 13 octobre 2010 à 18h30 sous la verrière de la Maison communale. Là … le dossier ne fait pas l’unanimité.

Quant à la situation actuelle des deux unités scoutes, la commune loue trois locaux à l’école Sainte-Agnès, rue de l’Eglise. La convention d’un an se termine le 14 octobre, écrit Xavier Attout dans L’Avenir. ‘Nous n’avons pas l’assurance qu’elle sera renouvelée’, note Jean Vanderbecken.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :