‘Infaux travos’ ou ‘Infos travaux’ ? (biffez la mention inutile)

égouttage,montalembertDe plus en plus de citoyens se plaignent du manque de communication de la part de la commune. Les riverains du quartier de Montalembert en font également l’expérience.

Depuis trois années déjà, PROXIMITÉ suit de près les travaux d’égouttage dans ce quartier et en a fait son dossier pilote en publiant plusieurs articles dans ses Carnets. A chaque fois, l’objectif est de donner une information utile aux habitants du quartier … à défaut d’une communication proactive des autorités.

Pourquoi ce blocage communicationnel au niveau de la commune ?

Certes, la commune a invité dare-dare les riverains par lettre datée du 30 juin 2010 à une réunion d’information … le 6 juillet, et tant pis pour ceux qui sont partis en vacances. Soit, 

PROXIMITÉ y était représenté et a diffusé un compte-rendu dans ses Carnets en ligne.

Souvenez-vous :

– « Hors intempéries, les travaux devraient durer 120 jours, pour l’ensemble des 15 voiries. Comptez entre 6 et 9 mois »

– Phase I : Eurovia travaillera sur deux axes, Merode/Montalembert/Dessy/Françoise/Jacqueline, et Collin/Astrid/Tilquin. Début des travaux le 9 août 2010, fin prévu pour le 17 septembre 2010, ‘tranchées rebouchées’ (…) ‘voiries carrossables‘.

Une nouvelle réunion d’information sera organisée par la commune avant le lancement de la phase II.


égouttage,montalembertLe dernier signe de vie de la commune en la matière date du 3 septembre 2010 sur le site communal http://www.rixensart.be. L’Echevin des Travaux y indique : « Depuis début août, vous aurez pu constater que de nombreux chantiers ont débuté sur le territoire communal dont l’égouttage et la réfection de voirie dans le quartier Montalembert (plusieurs voiries sont concernées); travaux pour lesquels le carrefour entre l’avenue de Merode et l’avenue de Montalembert a été fermé à la circulation pendant deux semaines ». Merci pour l’information ‘a posteriori’.

Depuis, silence radio … comme d’hab, malgré que les travaux d’égouttage de la phase I se sont éternisés jusqu’au 16 novembre …

Le 24 novembre 2010, Michel WAUTOT (PROXIMITÉ) a donc une nouvelle fois interpellé le collège en demandant des précisions sur les causes du retard et du manque d’information. L’Echevin des Travaux, Bernard Remue, a indiqué qu’il avait enregistré « plein de problèmes », que « l’entrepreneur avait commis des erreurs », qu’il restait « 65 jours ouvrables pour terminer les travaux », qu’il organisera « une réunion d’information en janvier ».

La communication ‘politique’ fut brève, sans conviction …

Eric de SÉJOURNET

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :