Rixensart, ville lumière ?

Dans son dernier éditorial « Quoi de neuf à Rixensart en 2011 ? » (Rixensart-Info n° 247, février 2011), le bourgmestre en a surpris plus d’un avec son « vibrant » appel aux accents gaulliens pour que les Rixensartois privilégient, dans le cadre de leurs emplettes quotidiennes, « le commerce de proximité qui, comme partout ailleurs, est bien plus qu’un simple acteur économique puisqu’il structure la VILLE, fixe l’habitat, réunit les citoyens et contribue à la sécurité, au plaisir de vivre en VILLE et à une forme appréciée de contrôle social». Le maïeur tient à rappeler « une fois encore, une fois de plus, une VILLE sans petits commerces est une VILLE morte. »

Citoyens et citoyennes Rixensartois, un grand destin vous est donc promis : notre commune va devenir une ville. Et perdre son âme ? Il n’est déjà pas rare d’entendre dire par des personnes de l’administration : « Dans notre ville … ». Mais le lire, noir sur blanc, de la plume du premier citoyen de notre commune … c’est ahurissant et révélateur !

 

schema de structure communal,densité,densification,village à caractère résidentiel

Voulez-vous vraiment devenir un jour des « citoyens citadins » ? En vous vous installant ici, souhaitiez-vous vraiment refaire la ville à la campagne ? Désirez-vous voir ‘fleurir’ aux abords de notre grand RER et sur les zones d’alentour des immeubles administratifs décentralisés, un casino, un ‘Forest-National’, des ruchers de petits appartements ? Voulez-vous rejoindre Rosières, Bourgeois, Genval-Mahiermont par un métro télécommandé … comme en ville, quoi ?

Foucade de notre part ? Non, car vous connaissez le combat mené par PROXIMITÉ pour officialiser et conserver notre identité de ‘village à caractère résidentiel’. Rappelez-vous qu’à propos du très important « Schéma de Structure Communal » aucune de nos propositions au sujet de la densification et des augmentations de densité n’ont été retenues, même partiellement, par la majorité (NAP, UC-PS, Ecolo) du Conseil communal.

Il n’en reste pas moins qu’il faut soutenir le commerce local, surtout lors des travaux de la SNCB. Mais, on ne peut qu’être surpris du martèlement du mot VILLE dans un paragraphe de quelques lignes. Et pour ceux qui ont bonne mémoire, ce même texte a déjà été publié, en 2009, dans le numéro 235 du Rixensart-Info. Il devient donc évident que l’amalgame RIXENSART et VILLE est déjà chose faite au plus haut niveau des édiles communaux.

« Villageois », plus que jamais soyez vigilants au destin de votre commune.

Michel WAUTOT

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :