Franc-parler communal

Que le Collège ait le souci de bien gérer les deniers publics, PROXIMITÉ l’a déjà souligné en votant chaque année le budget communal avec la majorité. Qui plus est, il a réussi ces quatre dernières années à ne pas imposer aux contribuables de nouvelles charges financières.

Aujourd’hui, dans le dossier ‘bloqué’ de l’égouttage du quartier Montalembert, le Collège en apporte la preuve.

En effet, après avoir ‘découvert’ dans ce quartier plus d’argile qu’initialement ‘mesuré’, la société EUROVIA (qui dépend de la maison mère VINCI) a demandé à la commune un supplément de 400.000 EUROS, ce qui représente une augmentation de 25% du montant prévu.

‘Inacceptable’, répond la commune de Rixensart, maitre d’œuvre dans ces travaux subsidiés par la Région wallonne. ‘Le cahier des charges auquel EUROVIA a souscrit, ne prévoit pour ce poste qu’un montant forfaitaire’.

En attendant que ce litige trouve une issue favorable, les travaux dans le quartier Montalembert sont à l’arrêt. ‘35 à 40% du chantier sont terminés’, indique le Bourgmestre. ‘Heureusement que les voiries réalisées avaient été finalisées. Seul le début de l’avenue du Rond-point reste dans un piteux état’.

A la question de savoir à quelle date les travaux pourraient reprendre, l’Echevin des Travaux avance celle du ‘1er juin 2011 … dans le meilleur des cas’. Quant au planning, c’est à l’avenue des Sorbiers que les travaux devraient reprendre … ‘parce que le sous-sol y est plus sablonneux’. La commune a promis que les riverains seraient tenus au courant d’ici quelques semaines.

Pour votre information, sachez que le réaménagement de l’avenue du Lac à Genval est actuellement réalisé par la même firme EUROVIA. La commune croise les doigts …

montalembertEric de SÉJOURNET