Pour qui roule la Régie foncière ?

La Régie foncière photo Stilfehler nbc.jpgLa Régie foncière est un service communal qui met à la disposition des citoyens des logements à loyer modéré.

Elle agit en conformité avec l’arrêté ministériel portant exécution de l’arrêté du Gouvernement wallon du 19 juillet 2001 relatif au programme communal d’actions en matière de logement. C’est ainsi que des critères d’accession aux logements ont été définis. D’une part, les candidats locataires disposeront d’un revenu mensuel net global inférieur à 2.500 euros augmenté de 250 euros par enfants à charge. Le montant du loyer ne pourra pas représenter plus du tiers du revenu mensuel net global. D’autre part, les candidats doivent avoir des attaches avec la commune de Rixensart et ne pas être propriétaire d’un logement.

Le parc immobilier de la Régie foncière de Rixensart compte actuellement un peu plus de 70 logements répartis sur les sites de Rosières et Genval :

– Genval : la résidence du Parc (avenue Normande), les Tilleuls (rue de Rixensart) et le Vallon (rue du Vallon).

– Rosières : Rosier Bois (rue Rosier-Bois et place Ardelle) et les résidences du Grand Fory (rue de la Hulpe 97) et du Petit Fory (rue de la Hulpe 99).

A ceux-ci, il faut encore ajouter 2 appartements à Froidmont et 1 appartement au Fonds Tasnier (Notre Maison) pour placement temporaire … à ne pas confondre avec un logement ‘de transit et d’insertion’.

Depuis la première réunion du Conseil de la Régie, le 22 mars 2007, il s’est tenu 17 réunions du Conseil et 29 réunions du Bureau. Ces réunions se déroulent dans une ambiance conviviale.

– Le Conseil de la régie comprend 20 membres régulièrement informés des travaux réalisés et chantiers en cours.

– Le Bureau comprend 6 personnes qui sont consultées à propos des travaux d’aménagement ou de remises en état, des attributions de logements, des projets futurs ainsi que de la situation des locataires en retard de paiement.

Parmi les réalisations, je citerai la rédaction du règlement d’ordre intérieur et la remise en état du Petit Fory (rue de La Hulpe). Ajoutons encore aux acquis, la transformation de 3 anciens magasins en centre d’accueil pour la petite enfance. Celui-ci accueille provisoirement la crèche ‘La Ribambelle’ du CPAS, l’asbl communale Rixenfant assurant la relève par la suite.

Un problème récurrent concerne les retards de paiement. En effet, si le produit des locations est estimé à € 450.000 par an, il faut constater qu’en date du 28 février 2011, 13% des loyers étaient en retard de paiement. Des rappels et procédures sont effectués à la requête du Bureau.

Quant aux projets, j’avancerai le réaménagement du site de l’ancienne Ecole des Garçons de Genval, la réhabilitation d’un appartement dans le bâtiment dit ‘La Perche’, les accords de partage avec la société de logements ‘Notre Maison’ ou encore l’acquisition de logements qui seront construits sur le site des anciennes Papeteries de Genval.

Si équité et transparence sont les maîtres-mots pour l’attribution des logements à loyer modéré, la commune de Rixensart regrette dans son dernier rapport annuel la mise à l’écart du pouvoir local. En effet, suite au décret de la Région wallonne modifié en juillet 2008, ce dernier ne peut plus participer aux Comités d’attribution. Conséquence : à Rixensart, les autorités communales ne savent plus répondre à la demande actuelle de logements émanant de sa propre population. Un comble quand on sait que depuis plusieurs législatures, la commune a investi pour favoriser l’accès au logement de ses habitants.

Jacques DE WOLF20110526 Réunion plénière du printemps nb (45).JPG

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :