Le Val du Héron

Le Val du Héron.jpg 

La situation au Val du Héron reste difficile pour les résidents et le personnel. Gérée par le CPAS de Rixensart, cette maison de repos et de soins (MRS) peut accueillir théoriquement 85 personnes. Toutefois, à cause des travaux interminables, seuls 78 pensionnaires y sont logés, dont 14 sont toujours isolés au 3° étage de l’ancien bâtiment. Ces derniers ont la possibilité de faire appel au service de télé-secours …

La communication avec cette aile séparée et avec celles du nouveau bâtiment reste compliquée : l’accès, par exemple, par le sous-sol, n’est pas de tout repos. L’ascenseur principal qui permet l’accès au restaurant et aux chambres, est tombé plusieurs fois en panne durant le mois de mai et a entraîné certains jours, une situation quelque peu chaotique : les résidents ne pouvaient descendre et le personnel s’est mobilisé pour apporter les repas dans les chambres. Un tout grand bravo à tous les membres du personnel qui venaient même en dehors de leurs heures de travail et avec des membres de leur famille pour aider les résidents.

Le bruit des marteaux-piqueurs, les couloirs interminables, les problèmes d’ascenseurs, tous ces éléments ne contribuent pas au bien-être que les personnes âgées peuvent souhaiter dans une maison de repos. Ces dernières se sentent isolées et le personnel, frustré du fait qu’il ne peut exécuter correctement son travail, n’a même plus le temps de les écouter.

L’accumulation des problèmes a entraîné un surcroit de travail et de fatigue pour le personnel. De nombreux certificats de maladie ont été remis ces dernières semaines et deux démissions importantes ont été enregistrées : l’infirmière en chef (remplacée depuis) et une infirmière. Un troisième temps-plein infirmier arrive en fin de carrière au mois de juin.

Au cours d’un des derniers Conseils du CPAS, le nouveau directeur du Val du Héron nous a exposé son évaluation de la situation et envisage des pistes pour optimaliser la MRS : engagement d’une aide soignante supplémentaire, d’un ¾ temps infirmier de nuit, d’un ½ temps assistante sociale, de personnes mises au travail sous contrat d’article 60, d’ étudiants. Appel a aussi été fait à des bénévoles notamment pour aider aux déplacements des personnes pour les repas. Quant aux infirmières, la MRS en cherche toujours ….

Concernant le Comité du Val du Héron, PROXIMITÉ avait demandé a plusieurs reprises sa tenue mensuelle. A chaque fois, la réunion du comité avait été annulée … en dernière minute. Aujourd’hui, enfin, les conseillers du CPAS ont reçu le procès-verbal de la dernière réunion de mars 2010 (!). PROXIMITÉ se doit de positiver et insiste pour que, main dans la main, les responsables et les politiques rixensartois essayent ensemble réellement de trouver des solutions à toutes ces difficultés, dans l’intérêt des personnes âgées et de ceux qui les soignent.

val du héron,maison de repos et de soins,mrsMicheline MARION