Réduction de la mobilité des Rosiérois

de lijn,ligne 345,rosières,bierges,hoeilaart,wavreBientôt, les habitants de Rosières-Saint-André seront confrontés à un nouveau problème, celui d’une réduction de l’offre sur la ligne 345. En effet, cette ligne de transports en commun desservie par nos frères du Nord relie Bruxelles à Wavre en passant par Hoeilaart, Rosières et Bierges. Selon De Lijn, elle subira de profondes modifications dictées par des restrictions budgétaires.

Certes, des pourparlers sont en cours entre chauffeurs et syndicats, mais la direction a coupé court aux rumeurs et répète que la décision est prise : les samedis, dimanches et jours fériés le bus ne roulera plus au-delà de Maleizen et, du lundi au vendredi, De Lijn appliquera un horaire réduit matin, midi et soir.

Après avoir subi la transformation du dernier commerce de proximité en accueil pour la petite enfance, les services aux Rosiérois sont une nouvelle fois revus à la baisse, les privant cette fois de se rendre en transport en commun vers les derniers commerces accessibles de Wavre, Hoeilaart et Bruxelles.

Quant à Rixensart et Genval, ces entités ne peuvent être rejointes que quelques heures par jour, comme déjà souligné dans les Carnets de PROXIMITÉ le 27 septembre 2010 et rappelé le 25 février 2012.

Des lettres ont été adressées à notre Bourgmestre et à nos élus communaux, toutes restées à ce jour sans réponse.

En attendant, les habitants se concertent sans oublier ceux d’Hoeilaart et de Bierges qui aiment également se rendre à Wavre. Un comité de quartier s’est constitué afin de centraliser au mieux les témoignages : pour les internautes, jacques.dewolf@skynet.be, pour les autres la librairie Calipresse s’est proposée ‘boîte aux lettres’.

A partir du 16 avril 2012, Rosières sera encore un peu plus coupée du monde.

de lijn,ligne 345,rosières,bierges,hoeilaart,wavre

 

 

 

Jacques DE WOLF