Mobilité à deux vitesses (1)

fc79c-woo-thumb-1

Il y a un an déjà, PROXIMITÉ avait formulé plusieurs suggestions afin d’améliorer la mobilité des Rosiérois. Hormis le problème non résolu des transports en commun (1), l’aménagement d’un espace sécurisé ‘piétons-vélos’ entre la Ferme de Woo vers Maleizen jusqu’à la Steenweg op Rosieren fait toujours défaut.

Qui plus est, les usagers faibles qui se rendent à Maleizen, sont confrontés à une circulation automobile qui tolère des vitesses allant jusqu’à 90 km/h en direction de la Flandre. En effet, en quittant la commune de Rixensart, le 50 km/h n’est plus de mise. Par contre, les automobilistes venant de Maleizen et se dirigeant donc vers le Sud sont invités à respecter le 50 km/h jusqu’à hauteur de la Verte Voie.

Dans le cadre de la Charte SAVE – SAuvons la Vie de nos Enfants (2), PROXIMITÉ demande qu’une vitesse maximale y soit autorisée, soit 50 km/h, applicable dans les deux sens de la circulation.

rosières,maleizen

 

Jacques DE WOLF


Lors du Conseil communal du 28 août 2013, Michel WAUTOT (PROXIMITÉ) a signalé cette anomalie : «Nous pensons que vu le tracé de la route et vu le type actuel des accotements, il serait normal de protéger les usagers faibles sur cette distance en y imposant également le 50 km/h».


(1) Carnets de Proximité du 20 juillet 2012
(2) Carnets de Proximité du 30 mai 2013

Un commentaire sur “Mobilité à deux vitesses (1)

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :