Ecoute, action et transparence : un an après les élections

4093246506.2.JPGPROXIMITÉ fait un premier bilan de son action qui, depuis le début de cette législature, se veut essentiellement constructive et au service des habitants :

 

TRANSPARENCE | Les nouvelles dispositions du Code de la Démocratie locale imposent aux autorités communales de fournir aux habitants une information claire et objective sur l’action communale. Fort de cette disposition, notre groupe a innové et s’est engagé fin 2012 dans la voie des questions écrites et ce, pour les sujets importants qui préoccupent un grand nombre de citoyens. Les réponses officielles du Collège sont diffusées dans notre ‘Bulletin des Questions et Réponses’ (voir colonne de droite de nos Carnets de Proximité)

 

FINANCES | Depuis 2006, les réserves ont bien fondu. PROXIMITÉ a réitéré ses mises en garde, la majorité NAPMR ne revenant à l’équilibre budgétaire qu’en … 2015. Alors que l’actuel Echevin des Finances écrivait en mars 2013 avoir «observé une tendance au déficit structurel pour les derniers budgets présentés au cours de la législature précédente», nous nous demandons comment la majorité réussira à combiner le retour à l’équilibre budgétaire sans devoir passer par l’augmentation des impôts.

 

SÉCURITÉ | Dans le cadre de la Charte SAVE et sur insistance des habitants, PROXIMITÉ a attiré l’attention sur l’insécurité de nombreuses voiries, comme la rue de Malaise … et sur les incivilités de certains automobilistes dans les zones 30 km/h, comme la rue du Monastère … et plus particulièrement dans les environs immédiats des écoles. Notre groupe demande de nouvelles mesures afin de limiter au maximum les accidents pouvant y survenir.

 

SENIORS | Afin de renforcer la participation citoyenne d’une part, d’adapter la politique communale aux besoins et aux attentes des personnes âgées d’autre part, PROXIMITÉ a demandé que la commune développe un espace de dialogue et de concertation en créant un Conseil consultatif des Aînés. Le Collège entrerait en action avant la fin 2013.

 

MOINS VALIDES | Le débat de l’accessibilité aux lieux publics, notamment celui de la bibliothèque communale à Genval, a été relancé. Nous avons invité les autorités à consulter les personnes handicapées et/ou leurs associations chaque fois qu’un projet les concerne.

 

COMMERCE LOCAL | La politique communale en faveur des Classes moyennes et des commerces de proximité va cahin-caha (cfr. le désert commercial à Rosières et les habitants qui y sont, en plus, pénalisés par une suppression de desserte d’autobus). Le manque d’actions porte préjudice à la dynamique locale. Nos propositions répétées de créer une Agence de Développement local seront «examinées» par le Collège. Quant aux magasins de nuit, une modification du Règlement général de police y a mis de l’ordre.

 

SENTIERS | Nous avons appuyé la démarche des 250 signataires d’une pétition revendiquant le libre passage dans la Drève des Etangs. Les promeneurs attendent que les responsables communaux «dégagent l’une ou l’autre piste de conciliation, pour le bien de tous et dans le respect des droits de chacun».

 

PROTECTION DU PATRIMOINE | La disparition de la petite ferme basse du 18ème siècle à Bourgeois a démontré un manque de coordination politique afin de vouloir préserver un héritage patrimonial.

 

En commission, PROXIMITÉ est également actif via les comités ‘Aménagement du Territoire’ (Plans communaux d’aménagement des gares de Rixensart et de Genval), ‘Mobilité’ (SAVE), ‘Développement durable’ (Agenda 21) constatant que la concertation préalable peut mener à un consensus.

Etienne DUBUISSON, Michel WAUTOT et Eric de SÉJOURNET

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :