Plan de délestage … soyez au courant

délestageDepuis le début du mois de septembre, les Belges n’ignorent plus que le gouvernement ainsi qu’Elia, le gestionnaire du réseau de transport de l’électricité, ont convenu d’un plan global de délestage qui pourrait être activé automatiquement en cas d’incident sur le réseau ou manuellement en cas de pénurie. Dans tous les cas, un délestage aura pour but d’éviter qu’un déséquilibre important du réseau n’entraîne une coupure généralisée de l’alimentation électrique du pays (black-out).

Les habitants de Rixensart sont en quête d’informations et, à défaut de trouver, actuellement, réponse à leurs questions sur les sites de la Province du Brabant wallon ou de la commune, s’adressent donc à … Proximité.

Michel WAUTOT (PROXIMITÉ) en a fait la synthèse et a interpellé le Collège lors du Conseil communal du 24 septembre dernier.

On y a appris ou a été confirmé :

– En Belgique, c’est ELIA qui transporte l’électricité; dans notre région, c’est ORES qui la distribue.

– Pour procéder à un délestage, il faut couper un certain nombre de postes de distribution. Le délestage est mis en œuvre par groupes de postes de distribution représentant chacun une « tranche » de délestage. En Belgique, il existe 6 tranches représentant chacune 500 MWh. Cela équivaut à +/- 30% de la capacité totale du réseau.

– Chaque tranche de délestage englobe une série de communes.

– Les entités de Rixensart et de Genval font partie des zones ou tranches 1 (42 cabines de distribution qui seront délestées) et 5 (88 cabines). Rosières et ses 17 cabines n’est concernée que par la tranche 5 (cfr hyperlien > liste des voiries répertoriées par tranche).

– Sur le territoire national, le délestage commencera par la zone 6, puis la 5, puis la 4, …

– Les délestages se produiront durant les heures de pics de consommation qui se situent majoritairement entre 17h et 20h. Mais, d’autres sources citent une période située entre 15h et 22h.

– Les délestages ne dureront pas plus de quatre heures

Comment les Rixensartois seront-ils avertis ? Jusqu’à présent, ce point combien important, n’est pas clair. C’est aux autorités que revient la responsabilité de communiquer et la commune de Rixensart est sensée mettre en place un système d’information. Le risque de délestage et les zones/tranches choisies devraient être annoncés 7 jours à l’avance par ELIA. Cette probabilité sera affinée jour après jour.

Les médias, c’est-à-dire journaux, radio et télévision participeront à l’information.

Le Bourgmestre a indiqué qu’une information complète sera diffusée dans le prochain Rixensart-Info (fin octobre), ainsi que sur le site Internet de la commune (courant octobre). En cas d’alerte, la commune envisage de mettre un avis sur les panneaux informatifs à texte circulant et de faire un passage de voitures radio dans les rues.

Il semblerait également que les opérations de délestage soient possibles mais pas inéluctables. En effet, l’arrêt de trois de nos réacteurs nucléaires ne va pas entraîner systématiquement l’application de cette procédure de délestage. A défaut de pouvoir elle-même assurer une production complémentaire, la Belgique a encore la possibilité de s’approvisionner sur le marché européen. La procédure de délestage est mise en place, en principe, jusqu’en 2017.

In fine, PROXIMITÉ prône la solidarité citoyenne, c’est-à-dire

– que tous les consommateurs, même ceux qui ne sont pas situés dans une zone du plan de délestage, contribuent à réduire le risque de pénurie en limitant leur consommation au moment où la demande globale est la plus élevée. C’est généralement en fin d’après-midi et en début de soirée (17h-20h) que cette demande atteint son pic (éclairage, cuisinières électriques, fours,… sont davantage utilisés à ce moment).

– de penser à votre voisin ou voisine, personne âgée ou handicapée qui, pendant la coupure de courant pourrait avoir besoin de vous.

+ INFOS | www.crisebw.be + www.centredecrise.be + www.économie.fgov.be/fr