Mobilité à deux vitesses (2)

Surtout entre Rosières et Malaise.jpgAvec la régularité d’un métronome (1)(2), PROXIMITÉ invitait le Collège à se pencher sur le problème des usagers faibles qui, se rendant à Maleizen, sont confrontés à une circulation automobile qui tolère des vitesses allant jusqu’à 90 km/h en direction de la Flandre.

En effet, en quittant la commune de Rixensart, le 50 km/h n’est plus de mise. Par contre, les automobilistes venant de Maleizen et se dirigeant donc vers le Sud sont invités à respecter le 50 km/h jusqu’à l’entrée de Rosières. Une situation typiquement belge … surréaliste.

Depuis 2013 donc, PROXIMITÉ demande qu’une même vitesse maximale autorisée, soit 50 km/h, soit applicable dans les deux sens de la circulation.

Notre insistance a été récompensée. Un premier pas a été franchi, le Conseil communal ayant opté le 28 février 2015, pour la modification du règlement de circulation routière de la manière suivante : « Il est interdit de circuler à une vitesse supérieure à 50 km/h, indiquée par le signal C43, sur les voies suivante: rue de Malaise, entre le carrefour avec la rue de Genval et la limite communale avec la commune d’Overijse ».

Cette mesure doit toutefois encore être approuvée par la Tutelle (Service Public de Wallonie) …

rixensart,magasins de nuit,night-shopsEric de SÉJOURNET

 

 

  

_________

(1) Carnets de Proximité du 28 août 2013

(2) Réunions du Groupe de Travail Mobilité (délégués de PROXIMITÉ : Michel Wautot et Jacques De Wolf)

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :