CPAS, nouvelles perspectives

Le Val du Héron.jpgDevant les élus du Conseil communal, le Président du CPAS de Rixensart a commenté le 25 novembre 2015, la note de politique générale préparée par le Centre Public d’Action Sociale pour 2016. Objectif principal : le droit à chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine (article 1″, de la Loi Organique).

Malgré un contexte budgétaire difficile, le CPAS de Rixensart continue à proposer ou à développer de nombreux services indispensables non seulement pour les plus défavorisés et les plus faibles de notre population, mais également pour tout citoyen de notre commune qui se retrouverait soit de manière ponctuelle, soit de manière imprévisible, dans une situation d’importante précarité sociale.

Quelles sont les trois initiatives que compte développer le CPAS à partir de 2016 ?

1. Ouverture d’un centre d’accueil de jour (1) : c’est un constat, les personnes âgées souhaitent rester le plus longtemps possible à leur domicile, des solutions alternatives à la maison de repos sont demandées. Le CPAS/Val du Héron répond à ce besoin en créant un lieu où les personnes âgées pourront se retrouver, pour prendre un café ou un repas, partager des activités ou simplement discuter et se sentir plus entourées. Les personnes isolées à la maison, pourront s’y ressourcer, avoir des contacts. Sur le plan financier, l’intervention d’un généreux donateur devrait permettre d’atténuer le déficit relativement important de la première année de fonctionnement, dû aux faibles subsides octroyés la première année à un centre de jour.

2. Création d’un service de médiation de dettes : à l’instar de tous les CPAS de Wallonie, celui de Rixensart est de plus en plus souvent confronté à de nouvelles formes de pauvreté et est amené à venir en aide à des familles confrontées à des difficultés financières. Elles n’arrivent plus à vivre, voire survivre, dignement dans les limites de leur budget respectif (…). En analysant la problématique (…) de nombreux avantages ont pu être mis en avant : proximité des différentes matières et des intervenants, proposition d’un service immédiat et facilement accessible sur le territoire communal, rapidité de traitement et adéquation des solutions proposées, …

3. Construction d’une nouvelle crèche, sous réserve de subventionnement. Ainsi, le CPAS devrait pouvoir répondre aux attentes des familles rixensartoises en leur permettant de trouver une place d’accueil pour leurs enfants. Elle devrait être subsidiée notamment par plus de 350.000 euros venant de la Wallonie.

Quant au budget pour l’exercice 2016, il présente au service ordinaire une prévision de dépenses et recettes (hors facturation interne) s’élevant à 11.502.757 euros, dont un tiers supporté par la commune de Rixensart. Le budget 2016 prévoit notamment des investissements pour la poursuite de la rénovation des logements pour personnes âgées (…) et pour l’achat de matériel et de mobilier pour la maison de repos.

Gaëtan PIRART, le Président du CPAS de Rixensart, conclut que « le budget 2016 du CPAS de Rixensart se veut être un gage d’une gestion rigoureuse conduisant à la maîtrise des dépenses et à une perception correcte des recettes de façon à garantir la pérennité tant des nouvelles activités que de celles proposées actuellement par l’institution ».

Tout comme Micheline MARION (PROXIMITÉ) au sein du Conseil de l’Action Sociale, nous avons voté la confiance.

Etienne DUBUISSON, Michel WAUTOT et Eric de SÉJOURNET

_________

(1) Portail Wallonie, Centre d’Accueil de Jour

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :