Consultation du citoyen, outil de la participation

Democratie.pngQuelques mois après les élections communales de 2012, PROXIMITÉ rapportait les déclarations d’intention de la majorité (1). Notre groupe soulignait l’avancée en matière de concertation (2), notamment par la mise sur pied de « groupes de travail ou de commissions communales de façon à ce que les décisions prises soient les meilleures pour Rixensart ». Dans les faits, nous constatons que la majorité produit son effort et s’ouvre à la concertation.

Quant au concept de la démocratie participative, cher à PROXIMITÉ (voir nos Objectifs 2012-2018), le Collège a franchi le cap en 2014 en organisant des réunions d’information, qu’il compte réitérer. Nous le saluons.

En effet, « la démocratie participative associe les citoyens au processus de décision de manière indirecte et leur reconnaît un pouvoir de réflexion et de proposition. A travers l’organisation de débats, conseils consultatifs ou forums réunissant les citoyens, les experts et les élus, l’avis de chacun est pris en considération dans la prise de décision » (3).

Les deux dernières réunions publiques sont de bons exemples.

Celle organisée à Genval le 10 novembre 2015 a permis au Collège de prendre le pouls des riverains des rues du Tilleul et des Volontaires à propos de la révision du Plan Communal d’Aménagement dit ‘Poirier Dieu’. Ce fut un exercice difficile, vu les enjeux à propos de la densité et de la mobilité dans le quartier. Il fera l’objet d’un débat attendu au Conseil communal du 16 décembre.

Celle organisée à Rixensart le 9 décembre dernier a permis aux responsables communaux de présenter les différentes options du plan de circulation autour des rues Alphonse Collin, de l’Avenir, de Limal, de l’Augette, de Froidmont, du Cyclone, et Chemin du Meunier. Une quarantaine de riverains étaient venus écouter les propositions du Bourgmestre, échevin de la Mobilité de surcroît. Ces citoyens engagés ont pu présenter les leurs, même sur grand écran ! Un partage apprécié des moyens de présentation audiovisuels. Et, cerise sur le gâteau, le bourgmestre a demandé à la salle de se prononcer à main levée. La décision finale reviendra aux représentants des citoyens qui, sur proposition du Collège, prendront une décision par vote.

La démocratie participative a sa place dans le débat communal. Nous le défendons. Les autorités communales l’ont mise à l’agenda et s’y exercent. Nos citoyens s’en réjouiront.

© Eric de Séjournet.JPGEric de SÉJOURNET

 

 

 

__________

(1) Collège des Bourgmestre et Echevins de la commune de Rixensart, Déclaration de Politique générale, 18 février 2013 

(2) Carnets de Proximité, Les intentions de la majorité, 15 mars 2013
(3) Espace citoyen, L’exercice de la démocratie
(
4) Illustration > commune d’Entre-Deux-Guiers