A coeur ouvert !

Depuis la mi-2009, l’asbl communale VAL DES COCCINELLES est présente à Rixensart auprès de 17 adultes en situation de handicap mental léger à modéré (1). L’accompagnement proposé s’inscrit sur trois axes au départ du lieu de vie de chaque bénéficiaire, rue de Messe 25 C :

  • une présence rassurante en proximité et ce, du lundi au vendredi
  • un soutien au projet de vie selon les besoins de chacun
  • une dynamique visant à garantir une vie sociale.

Le projet s’est construit au départ d’un habitat groupé de 15 studios appartenant à la société de logement ‘Notre Maison’. Ces studios sont mis en location par la commune de Rixensart aux bénéficiaires de l’asbl. Celle-ci a été chargée de les suivre et y a installé ses bureaux.

Des administrateurs représentant les différents partis communaux, dont PROXIMITÉ, les parents des bénéficiaires ou des privés se réunissent trois/quatre fois par an et donnent délégation au bureau.

Au 31 décembre 2017 (2), le Val des Coccinelles accompagnait 5 femmes et 12 hommes, de 26 à 62 ans. Certains ont ou recherchent un emploi, travaillent comme ALE, ont des activités bénévoles (écoles, crèches, CPAS), ont des activités en centre de jour ou participent aux activités proposées par la commune (Val du Héron, D’Clic). Des projets exceptionnels ont également eu lieu durant l’année 2017, tels que la Journée des voisins (animations et 100 repas distribués), la Fête de fin d’année ou un séjour mid week à la mer.

En ce qui concerne l’infrastructure, le bâtiment a malheureusement des défauts de fabrication et de nombreux travaux ont déjà dû être faits depuis sa construction pour essayer d’y remédier (toiture, chaudière, gouttières, circulation d’eau chaude, humidité, etc). Le 14 mars 2016, le Conseil d’administration (3) fit part de ses inquiétudes « quant au fait de porter en compte à l’ ASBL des frais liés à l’usure du bâtiment alors qu’ils sont la conséquence des malfaçons » et demanda de programmer une réunion avec la direction de Notre Maison.

Un administrateur demanda même que l’asbl obtienne de Notre Maison un engagement écrit et ferme d’assumer pour l’avenir et sans limite de temps, en dépit de la fin prochaine de la garantie décennale, sans autres charges pour l’ASBL et/ou les résidents, toutes les conséquences de quelque nature qu’elles soient de ces malfaçons et défauts. In fine, lors du conseil d’administration du 14 novembre 2016, il fut convenu que le bureau interpelle le bourgmestre de la Commune de Rixensart ainsi que Notre Maison afin de les mettre devant leurs responsabilités.

Depuis, la Commune de Rixensart et feu le bourgmestre Jean Vanderbecken en particulier, prirent les problèmes du bâtiment à bras le corps. Les problèmes récurrents d’infiltration d’eau via les corniches, les problèmes de radiateurs qui surchauffent, de bruits de chauffage, d’odeurs, etc .. sont dorénavant pris au sérieux par Notre Maison.

Quant à l’aide financière qu’obtint l’asbl durant l’année 2017, signalons les dons particulièrement élevés de 30000 euros. Ils  permettront d’avancer dans la rénovation de la cuisine et des terrasses. Toutefois, pour 2018 deux défis sont à relever, à savoir l’obtention de :

  • subside SAPS (Service agréé partiellement subventionné) qui pourrait évoluer vers un subside agréé en service d’accompagnement
  • subside APE qui pourrait financer un équivalent 1 et 1/2 temps plein, bien nécessaire pour renforcer l’équipe et assurer un bon suivi pédagogique.

In fine, pour assurer une assise plus large, l’asbl préconise un rapprochement associatif, notamment avec le Foyer de l’Amitié. Une nouvelle piste pour de nouvelles synergies ?

Berna de WILDE d'ESTMAEL 11.2016 (Céline Lambiotte fecit)

Berna de WILDE d’ESTMAEL
Administrateur de l’asbl communale Val des Coccinelles (PROXIMITÉ)


(1) reconnus par l’AVIQ (Agence pour une Vie de Qualité). Cet organisme wallon d’intérêt public (OIP) autonome gère les compétences de la santé, du bien-être, de l’accompagnement des personnes âgées, du handicap et des allocations familiales.
(2) Val des Coccinelles, Rapport 2017
(3) Val des Coccinelles, PV du conseil d’administration du 14 mars 2016
(4) Photo Val des Coccinelles 2009 © Eric de Séjournet

HISTORIQUE

En 1989, un groupe de parents de jeunes adultes handicapés mentaux légers à modérés prennent la décision de créer un ensemble de studios et un centre occupationnel pour assurer leur avenir. Après plus de 20 ans de patience et de persévérance, les initiateurs du projet sont récompensés.

Après 20 ans d’espoir et de persévérance, de recherches d’un lieu d’implantation, de chasse aux subsides, de réunions, de recherches de sponsors, de plans d’architectes et de permis de bâtir, de contrats et d’accords, les bénévoles de l’asbl sont récompensés : le Val des Coccinelles ouvre ses portes le 30 mai 2009.

Une prise de participation majoritaire de la Commune de Rixensart dans l’asbl apporte le soutien nécessaire afin que le projet novateur aboutisse et que l’accueil d’adultes handicapés mentaux légers à modérés puisse démarrer. Les effets positifs furent immédiats : adoption de nouveaux statuts, engagement d’un coordinateur et d’une éducatrice, arrivée d’un ‘bon voisin’ et installation des premiers résidents en décembre 2010.