Réchauffement climatique ! Que faire au niveau communal ?

PROXIMITÉ participe au débat 

Le réchauffement climatique n’est plus à démontrer. C’est devenu un sujet de préoccupation majeur pour notre société, un enjeu déterminant pour le bien-être présent et à venir de nos citoyens.

En effet, selon les prévisions actuelles du GIEC, le réchauffement planétaire se poursuivra au cours du XXIe siècle avec une amplitude variant de 0,3 à 4,8 °C.

Vu l’urgence et l’importance du phénomène, près de deux cents pays ont ratifié l’Accord de Paris sur le climat et pris des engagements pour contenir la hausse de température moyenne de la planète en-dessous de 2°C, la limiter autant que possible à 1,5°C et réduire au maximum les émissions polluantes.

Et nous ? Nous sentons-nous vraiment concernés ? Que faisons-nous concrètement à notre échelle pour préserver notre planète?

Il serait trop simple et totalement inexact de penser que cet accord ne concerne que les chefs d’État ou les pays signataires, car il insiste aussi sur le rôle des villes, des autorités locales, de la société civile et du secteur privé et donc bien évidemment des communes, niveau de pouvoir le plus proche du citoyen.

Au niveau communal, différentes actions sont déjà prises telles qu’un plan de rénovation énergétique des bâtiments ou un plan de modernisation des parcs d’éclairage public. Mais cela ne suffit pas !

La commune a également un rôle moral et social à assumer dans le cadre du « bien vivre ensemble et du bien commun ». Cette responsabilité englobe tout naturellement un engagement citoyen pour la protection de notre environnement face au réchauffement climatique. Autrement dit, il est de notre devoir de nous engager activement et de manière solidaire pour notre planète. Notre commune se doit d’être un moteur fédérateur en la matière.

Le film ‘Demain’, que bon nombre d’entre nous ont pu découvrir, est un magnifique témoignage d’engagements divers, par des citoyens à l’échelle de leur commune ou de leur entreprise. Il démontre qu’avec de la créativité et de la solidarité, des citoyens parviennent à lutter pour la préservation de notre terre et à faire face aux problèmes environnementaux et sociaux de notre époque.

Bon nombre d’organisations et d’associations rixensartoises participent déjà à l’amélioration du climat, telles que Arborescence, Froidmont insertion, le Gracq, Natagora, le PCDN, la Commission déchets, le commerce des circuits courts, la permaculture, le projet Eco-Team. Elles méritent notre soutien. D’autres actions collectives et individuelles très simples, pourraient encore, avec un peu de solidarité et d’imagination, contribuer à l’amélioration recherchée.

C’est dans cet esprit que PROXIMITÉ souhaite initier une concertation régulière, un échange d’idées et de réflexions avec les citoyens par la mise sur pied d’une commission communale qui innovera, coordonnera et encouragera des actions et des engagements concrets dans des domaines très divers, qu’il s’agisse d’agriculture, d’énergie, d’économie, d’éducation ou de gouvernance.

Cela passe par l’entretien des espaces verts, les infrastructures pour la mobilité douce, la promotion du covoiturage ; les investissements visant à réduire la facture énergétique ; la gestion de l’eau et bon nombre de gestes qui contribuent à construire un monde meilleur pour demain.

A titre d’exemple, PROXIMITÉ présente ci-après (cliquez sur Lire la suite >) une liste non limitative d’actions que nous pouvons tous adopter pouvant contribuer à réduire les effets du réchauffement climatique. Toutes ces idées rencontrent nos valeurs fondamentales. Elles sont également celles de toute la population rixensartoise.

Participer c’est faire preuve de citoyenneté.

Etienne DUBUISSON 5.2018
Etienne DUBUISSON

 

 

 

 

 


PHOTO | Lac de Genval © Eric de Séjournet

DECHETS

  • Encourager la collecte des déchets compostables (conteneurs à puce verts), le composte à domicile (lorsque c’est possible)… ou le bon vieux poulailler afin de continuer à réduire sensiblement le volume des déchets.
  • Limiter la quantité d’ordures mises en décharges,
  • Favoriser le tri et le recyclage (verre, papiers, cartons,…)
  • Fabriquer son propre compost à partir des épluchures
  • Accompagner les personnes en difficultés par rapport au tri des déchets.

ENERGIE

  • Développer le projet « Eco-Team » visant à sensibiliser le personnel aux bonnes pratiques en matière d’énergie et d’environnement (déchets, eau, énergie, mobilité…).
  • Gérer de manière dynamique le cadastre des performances énergétiques des bâtiments communaux afin d’y réaliser des économies durables.
  • Poursuivre les groupements d’achat d’énergie et négocier les meilleurs prix d’achat d’énergie verte, pour la commune comme pour les citoyens.
  • Faire la promotion des énergies renouvelables via la construction de bâtiments scolaires et de logements de transit basse énergie.
  • Recourir aux services du conseiller en énergie pour identifier les pertes énergétiques des bâtiments privés grâce à une caméra thermique.
  • Donner la priorité aux investissements visant à réduire la facture énergétique des bâtiments publics (écoles, hall omnisports, Centre Culturel), à l’achat d’ampoules à faible consommation…

ESPACES VERTS et ZONES NATURELLES

  • Faire appel aux entreprises d’économie sociale et locale, entre autre pour réfectionner les allées de cimetière, entretenir les abribus.
  • Protéger les espaces verts, les zones naturelles, les gérer au profit de la biodiversité. Concrètement être attentifs à…
    • Favoriser la plantation d’espèces d’arbres et de haies indigènes (via le Règlement Communal d’Urbanisme).
    • Créer de nouveaux vergers communautaires  (Mare-aux-Loups ?)
    • Accentuer la participation de la commune dans le projet Agenda 21 local.
    • Soutenir les initiatives des bénévoles du PCDN dans leurs actions concrètes de terrain.
    • Pratiquer une gestion différenciée des espaces verts (fauchage tardif, tonte différenciée, taille douce des arbres, recyclage des déchets verts, réduction des intrants chimiques…).
    • Diminuer l’application de pesticides et herbicides et adopter des techniques de désherbage alternatif.
    • Encourager des initiatives citoyennes au profit de tous, comme la création du site « Arborescence »
    • Mettre à la disposition des citoyens de nouveaux espaces cultivables (jardins communautaires).

ANIMAUX INSECTES

  • Participer aux programmes de sauvetage d’espèces animales ou végétales telles que les hirondelles (protégées par la loi)
  • Augmenter le nombre des hôtels à insectes…

MOBILITÉ

  • Sans négliger les aménagements routiers, valoriser les modes de déplacement plus doux afin d’améliorer la mobilité au quotidien. Dans ce cadre, il s’agit notamment :
    • d’encourager la mobilité verte (par des actions de sensibilisation grand public, des formations dans les écoles, une prime à l’achat d’un vélo électrique…).
    • de développer de nouveaux itinéraires cyclables et se donner les moyens de pratiquer le vélo en toute sécurité.
    • de valoriser l’ensemble du patrimoine local via des actions telles que le « Beau vélo de RAVeL » qui permettent à la commune de rayonner au-delà de ses frontières.
    • Pour les petits trajets quotidien, il est préférable d’utiliser des modes de transport non motorisés (marche, vélo, roller…) ou les transports en commun (bus, train, tramway,…).
  • Réhabiliter des sentiers et certaines servitudes oubliées
  • Poursuivre et améliorer le plan de réfection des routes et les entretenir.
  • Promouvoir le co-voiturage via le site web de la commune.
  • Organiser la « Journée sans voiture ». et la campagne qui la précède
  • Utiliser et promouvoir des produits issus du commerce équitable et des circuits-courts.

NOUS PROPOSONS EGALEMENT

  • avec les riverains et les Comités de quartier, de fleurir et embellir les quartiers.(fleurs, drapeaux, couleur….)
  • avec nos commerçants, de
    • valoriser  les produits de la région (éventuellement via des paniers gourmands).
    • utiliser et promouvoir des produits issus des circuits-courts.
    • créer une Commission Consultative du Commerce
  • avec nos enseignants qui participent activement à la construction de la société de demain, de sensibiliser les enfants à
    • l’hygiène et à la santé (en collaboration avec l’ONE).
    • la protection de l’environnement et notre cadre de vie
    • l’utilisation rationnelle de l’énergie dans leur école, avec la collaboration active du conseiller énergie.
    • Initier les élèves de 5ème primaire à la conduite sur route avec l’asbl Pro Vélo
    • Sensibiliser les écoliers aux produits issus du commerce des circuits-courts via des actions telles que « Croque ta pomme »…
  • Individuellement nous pouvons aussi contribuer
    • Pour nos déplacements
      • Pour les petits trajets : utiliser des modes de transport non motorisés (marche, vélo, roller…) ou les transports en commun (bus, train, tramway,…).
      • Pour les longs trajets : utiliser le train plutôt que l’avion.
    • Pour nos moyens de transport
      • Eviter d’utiliser les voitures à grosses cylindrées ou l’utilisation de voiture de type 4×4 en ville.
      • Eviter maximum l’utilisation de la climatisation de votre voiture
    • Alimentation
      • Choisir des produits locaux et de saison
    • Eau
      • Réduire au maximum sa consommation d’eau (fermer les robinets entre deux utilisations,…)
      • Réutiliser l’eau utilisée pour laver les fruits et légumes pour arroser le jardin,
      • Entretenir régulièrement les robinetteries pour éviter les fuites
      • Prendre des douches plutôt que des bains ou encore
      • Utiliser une chasse d’eau économique
      • Isolation et consommation d’énergie
        • Améliorer l’isolation des murs et des plafonds. (réduire les déperditions thermiques).
        • Réduire sa consommation d’électricité
        • Réduire le chauffage du logement. (la réduction de la température d’un seul degré permettra de faire de réelles économies).
        • Utiliser des modes de chauffage écologique en remplacement des modes traditionnels (chauffe-eau solaire, la géothermie ou encore le chauffage au bois).
        • Choisir des produits électriques consommant peu d’énergie (Classe A par exemple).
        • Acheter des ampoules basse consommation qui consomment cinq fois moins d’énergie et qui durent huit fois plus longtemps.
        • Diminuer le nombre d’appareils en veille (télévision, lecteur dvd, chaine hifi,…).