Joanna MAGUIRE-CHARLAT, 10e candidate

Venue à Rixensart, la durée d’un contrat auprès du Conseil de l’Union Européenne, j’ai décidé d’y rester avec mes trois enfants après le décès de mon mari (Français) en 2005. Les enfants y étaient scolarisés et nous avons pu participer aux activités sportives (tennis, basket, foot etc.), musicales et théâtrales, paroissiales et au scoutisme. Au départ des enfants, et toujours avec le même enthousiasme, je suis passée aux cours de yoga, de Taiji et aux soirées organisées par le Ciné Club, le Centre Culturel et par nos bibliothèques, grâce aux initiatives de Rixensartois talentueux et engagés.

J’aime la diversité et l’ouverture à Rixensart, et souhaite que la commune garde son esprit d’initiative et d’innovation, tout en poursuivant son implication dans les projets d’économie collaborative, de proximité et d’inclusion. Avec mes maîtres mots consolider et innover, j’aimerais voir davantage une reconnaissance des racines de la Commune et de son apport en patrimoine culturel, architectural, écologique, socio-économique et humain. Je m’engage à une réflexion concertée autour de nos besoins et aspirations individuels et collectifs qui tiennent compte du fait que les énergies et initiatives demandent plus de volonté et de sensibilité que de subsides. Comme ailleurs, nous avons un vivre-ensemble à accentuer, des ressources à protéger, des enjeux sociétaux à prendre en considération. Ceci passe aussi par des occasions à saisir, telles que le resserrage de liens de quartiers et de groupes et une gestion innovante et inspirante de nos élus dans un dialogue constructif et pragmatique pour stimuler le souci du bien-être de la commune et de nos co-habitants.

Je souhaite voir plus de facilités pour une mobilité douce : une révision régulière de l’utilisation de nos routes, une sauvegarde de l’esprit de ‘l’ancienne’ gare  et plus d’infrastructure pour protéger les vélos stationnés, à la gare comme dans différents points culturels et stratégiques, pour encourager les petits déplacements, y compris le soir.

Ayant bénéficié des activités de la petite enfance, je souhaite voir davantage de projets qui aident les jeunes parents. Je soutiens les initiatives de notre commune envers la sauvegarde du climat et l’économie durable, par les projets collectifs en cours, mais j’aimerais voir plus d’espaces de jeu et de détente pour tous et la création de plus d’espaces arborés, semi-sauvages, pédagogiques et munis de poubelles. Pour cela, j’aimerais plus d’implication venant des écoles et des centres d’accueil entre autres, pour voir émerger une conscience accrue de nos responsabilités envers notre environnement en matière législative, même au niveau communal. Face à la croissance démographique et urbanistique, soyons attentifs à préserver à Rixensart un cadre de vie varié, agréable, dynamique et inclusif.    

consolider et innover

Sinologue de formation, traductrice indépendante (FR>EN) depuis 2012
De nationalité britannique. Veuve, 3 enfants, habite à Rixensart depuis janvier 2000   

  • ancienne administratrice d’asbl actives dans les secteurs de la jeunesse, de la formation et des sports extérieurs
  • sympathisante de PROXIMITÉ depuis sa création en 2006