Pompiers volontaires | l’exemple doit venir d’en haut (2)

Pompier volontaire un engagement citoyenDepuis le 18 juillet 2019, la Commune de Rixensart édite sur son site Internet une invitation à devenir sapeur-pompier volontaire (1).

Lors du Conseil communal du 25 septembre, nous avons donc posé la question à la Bourgmestre si une campagne d’information interne avait été réalisée auprès du personnel de l’Administration communale afin de favoriser le recrutement interne de pompiers volontaires pour la caserne de Wavre.

La Bourgmestre nous a répondu par la négative et qu’elle n’y avait pas pensé.

Historiquement, un(e) Bourgmestre avait l’obligation de protéger sa commune et ses habitants contre le feu et les catastrophes, donc de se munir d’un service de pompiers. La loi sur la sécurité civile du 15 mai 2007 annonça le début de la réforme. Elle entra en vigueur le 1er janvier 2014 : le pays fut divisé en 34 zones de secours. Toutefois, elles ne correspondent pas aux mêmes territoires couverts par les zones de police. Un manque de cohérence selon PROXIMITÉ.

Quant aux pompiers volontaires (2), ils sont majoritaires en Belgique. Ils ont un travail principal et ils exercent le métier de pompier après leurs heures. Alors, pourquoi les agents communaux ne pourraient-ils être encouragés à faire ce volontariat ? Pourquoi ne pas l’intégrer dans le programme stratégique transversal de la commune ?

Chez PROXIMITÉ, nous estimons que l’exemple doit venir d’en haut … des pouvoirs publics.

Duo ErEt Proximité 2018

Eric de SÉJOURNET et Etienne DUBUISSON

__________
(1) COMMUNE DE RIXENSART, Devenir pompier volontaire, pourquoi pas vous ?, in www.rixensart.be, 18 juillet 2019
(2) La Zone de Secours du Brabant wallon compte 217 pompiers, dont une femme

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :