Les chiffres parlent …

Elections communales 2018 analyse des résultats

1 électeur sur 7 a quitté la NAP/MR et, ce malgré l’apport du groupe Libéral en fin de législature (1). Ensemble, ils perdent 1.179 voix (2) … et enregistrent un recul net de 55,58 à 44,82 % des voix exprimées. Grâce à la clé de répartition Imperiali (3), qui favorise les listes ayant obtenu le plus grand nombre de voix, la ‘majorité absolue’ de la NAP/MR reste en place, de justesse … avec 14 sièges.

Les ‘verts’ sont les grands gagnants des élections communales à Rixensart puisqu’ECOLO améliore son score de près de 30 % passant de 2.362 à 3.057 voix. Pour tous leurs efforts, ils gagnent 1 siège (de 5 à 6).

SOLIDARIX (l’ex UC/PS) est le deuxième perdant des élections en régressant de plus de 8 % des voix (de 1.943 à 1.786). Ils conservent toutefois leurs 3 sièges.

Quant à PROXIMITÉ, il est conforté dans sa position d’outsider. Le groupe 100% citoyen conserve ses trois élus en récoltant 1.767 voix (+ 10,92 %).

Dernier venu, DÉFI ferme la marche avec 1.022 voix, et obtient 1 siège.

A suivre … forcément !

Eric de SÉJOURNET

__________
(1) sur base des élections de 2012 : NAP/MR 47,24 % + Libéral 8,34 %
(2) sur base des élections de 2012 (NAP/MR 6271 + Libéral 1107 = 7378) = 6199, soit – 1179 voix
(3) clé de calcul de répartition des sièges entre les différentes listes communales.
(4) analyse des résultats des différents groupes aux élections communales de 2018 

GROUPE                 2012                    2018                  différence              %               sièges

NAP/MR/LIB          7378                    6199                   – 1179 voix        – 15,98 %        14 (- 2)
ECOLO                    2362                    3057                   +  695 voix       + 29,42 %          6 (+ 1)
SOLIDARIX            1943                    1786                    –  157 voix        –   8,08 %          3 (=)
PROXIMITÉ           1593                     1767                   +  174 voix       + 10,92 %         3 (=)
DEFI                              –                      1022                                                                        1

Merci pour votre confiance réitérée

Cher(e)s ami(e)s et sympathisant(e)s de PROXIMITÉ,

Un tout grand merci pour votre soutien durant ce scrutin.

Pour sa troisième campagne, PROXIMITÉ conserve les 3 sièges au Conseil communal qu’il détient depuis sa création en 2006 et augmente légèrement son nombre de voix, ce qui est un très bon résultat. En effet, notre groupe passe de 1593 à 1767 voix, soit 12,78 % des suffrages exprimés.

Certes, la NAP-MR (14 sièges) conserve sa majorité absolue ce qui reste, reconnaissons-le,  un beau score. En même temps, Madame Patricia Lebon (2158 voix de préférence) enregistre une belle victoire personnelle. Bravo à Ecolo (6 sièges) qui poursuit sa belle progression dans la commune. Bienvenue à Défi (1 siège) et bonne route à Solidarix (Grégory Verté : 903 voix !) qui , comme nous, conserve ses 3 sièges.

PROXIMITÉ, par la voie de ses trois conseillers communaux (Etienne Dubuisson 534 voix, Michel Coenraets 312 voix et Thierry Bennert 302 voix), continuera donc à vous écouter et à se faire entendre de façon constructive au conseil communal.

N’oublions pas que PROXIMITÉ c’est avant tout une belle équipe, avec de nombreux travailleurs de l’ombre … on ne gagne jamais seul !

Etienne Dubuisson et Eric de Séjournet


(1) Résultats des élections communales du 14 octobre 2018  > https://elections2018.wallonie.be/fr/votes-nominatifs?el=CG&id=CGM25091&party=325

Nos objectifs

Depuis 12 années, PROXIMITÉ poursuit ses efforts en matière d’écoute, d’action et de transparence. Ces trois mots clefs constituent l’ADN du groupe. Pour les six années à venir, le groupe met l’accent sur :

ÉCOUTE, priorité aux citoyens

  • Encourager les liens avec les citoyens
  • Promouvoir la démocratie participative
  • Améliorer l’accueil dans la commune
  • Reconnaître et officialiser l’indépendance des comités de quartier

ACTION, au service des citoyens

  • Faciliter et améliorer les démarches avec la commune
  • Freiner l’expansion urbanistique démesurée et préserver le bâti
  • Réduire l’important endettement de la commune
  • Améliorer la sécurité routière dans les quartiers résidentiels
  • Développer le Partenariat Local de Prévention (PLP)
  • Promouvoir la mobilité : sentiers, pistes cyclables, trottoirs
  • Soutenir les jeunes et toutes les associations
  • S’occuper efficacement des aînés et des personnes handicapées
  • Préserver et entretenir les espaces verts et le patrimoine arboré
  • Mettre en valeur le commerce de proximité et les PME
  • Rendre la culture, l’art et le sport plus accessibles

TRANSPARENCE, rapprocher le citoyen

  • Mettre en oeuvre une gestion efficace et transparente
  • Assurer un meilleur contrôle démocratique
  • Communiquer les décisions politiques
  • Assurer le suivi des commissions et groupes de travail
  • Rendre publics la gestion financière et les mandats des mandataires
  • Encourager les citoyens à s’exprimer devant le conseil communal
  • Communiquer avec les habitants

PROXIMITÉ en 30 secondes

En votant PROXIMITÉ, vous prenez une assurance gratuite vous garantissant l’écoute, l’action et la transparence.

PROXIMITÉ est un groupe indépendant, 100% citoyen, ouvert à tous. Nous vous le prouvons tous les jours depuis 2006.

Nos objectifs principaux consistent à

•  maîtriser la dette,
•  freiner l’urbanisation et
•  améliorer la mobilité

… et ce, pour les générations de demain.

Bilan de PROXIMITÉ

Depuis les bancs de la minorité, nos ‘bénévoles de la politique communale’, présentent des résultats impressionnants :

  • développement de la communication citoyenne et indépendante,
  • réunions ouvertes de préparation des conseils communaux,
  • participation active à l’aménagement du territoire et à la mobilité,
  • meilleur suivi du budget communal,
  • surveillance de la dette communale,
  • participation à l’amélioration des services communaux et sociaux,
  • proposition de création de la Commission consultative communale des Aînés,
  • étude des Intercommunales et autres services publics (Notre Maison, ORES, Zone de Secours, SWDE),
  • édition du Bulletin des Questions & Réponses des Conseillers de Proximité,
  • soutien aux initiatives citoyennes dont celle en faveur de la préservation des arbres remarquables,
  • meilleur accueil des nouveaux habitants,
  • participation à toutes les réunions d’information pour les riverains, …

Preuves à l’appui dans nos Carnets de Proximité !


Bilan détaillé de PROXIMITÉ (de 2012 à 2018)

  • Aménagement du territoire et de la mobilité : participation active aux réunions du PCA de la gare de Rixensart et de Genval, suivi des conditions émises à propos du PCAR Poirier Dieu, instance concernant le déficit en transport en commun pour les Rosiérois, sauvegarde du patrimoine immobilier, accompagnement du projet ‘Amélioration de la Place Cardinal Mercier’,  accompagnement dans les dossiers sensibles à propos de la transformation de l’ancien presbytère et de la création d’une nouvelle sortie 4 de l’E411 à Rosières, sécurisation de la rue des Bleuets, résistance à la pression foncière, suivi du problème de la densification et des conséquences sur notre quotidien …
  • Finances : meilleur suivi du budget communal, surveillance de la dette communale
  • Enseignement : soutien aux 1300 signataires de la pétition dénonçant le manque d’espaces verts à la nouvelle Ecole communale de Genval-La Bruyère
  • CPAS : appui dans l’amélioration des services rendus à la population
  • Zone de Police : interventions remarquées suite aux nouvelles hausses des budgets annuels
  • Création de la Commission consultative communale des Aînés
  • Communication : Carnets de Proximité, envoi de 87 lettres d’information à nos lecteurs
  • Intercommunales et autres services publics : étude des projets de la société de logement de service public Notre Maison, étude des rapports annuels d’ORES, étude du premier rapport de la Zone de Secours
  • Bulletin des Questions & Réponses des Conseillers : publicités sauvages sur le lieu public, logements inoccupés, le S64 ou Drève des Etangs, accessibilité des lieux publics aux personnes moins valides, cadastre nominatif des mandats, représentation et délégations publics et privés, agence de développement local au profit des commerces de proximité, surveillance de l’état du réseau de distribution d’eau)
  • Environnement : participation pro-active à la mise en place de l’Agenda local 21, actions de sensibilisation concernant l’implantation d’éoliennes à Rosières, communication concernant la pollution lumineuse, moratoire sur le plan de dispersion de vols des avions, soutien aux initiatives citoyennes en faveur de la préservation des arbres remarquables, ouverture du débat communal à propos du réchauffement climatique
  • Autres actions : accueil des nouveaux habitants, participation aux réunions d’information pour les riverains, …


Malgré notre insistance, certains dossiers n’ont guère évolué à Rixensart : les locaux des mouvements de jeunesse, l’accessibilité de la gare de Rixensart et de la Bibliothèque communale de Genval pour les personnes âgées ou à mobilité réduite, la sécurité dans les quartiers résidentiels, le cadre de vie pour les locataires sociaux, les appels insistants des jeunes afin de pouvoir disposer de locaux et terrains de jeux, la mobilité et ses points noirs, le soutien aux commerçants et jeunes entrepreneurs, l’abandon des piétons sur des trottoirs mal entretenus et des cyclistes invités à s’exposer à la circulation automobile sur des ‘bandes cyclables suggérées’, …

 

Permanences de PROXIMITÉ

Le groupe 100% citoyen PROXIMITÉ ouvre une permanence électorale au 303 de l’avenue Albert Ier à Genval. Vous êtes invités à y rencontrer nos candidat(e)s les mardi 2 octobre (de 17h à 19h), jeudi 4 octobre (de 17h à 19h), le dimanche 7 octobre (de 10h à 12h), les mardi 9 octobre (de 17h à 19h) et vendredi 12 octobre (de 17h à 19h).

PROXIMITÉ vise les 18 %

Communiqué de presse12 % en 2012 ! 18 % en 2018 ? Ce serait un signal fort que donneraient les citoyens rixensartois, genvalois et rosiérois à leurs femmes et hommes politiques … qui empêcherait la reconduction de l’actuelle majorité absolue pour six nouvelles et longues années. N’avons-nous pas tous intérêt à ce que les décisions d’un Collège des Bourgmestre et Echevins soient prises avec un maximum de garanties démocratiques ? Notre belle commune a tout simplement besoin de plus d’écoute et de transparence, en d’autres mots, de plus de démocratie !

Prenez connaissance du communiqué de presse de PROXIMITÉ (Elections communales du 14 octobre 2018).

 

Pourquoi voter PROXIMITÉ ?

Château du Héron 20070728 © Eric de SéjournetVoter ? Mais pour quoi et pour qui ? Voilà sans doute l’une des réactions que l’on entend le plus souvent autour de nous à quelques semaines des élections communales. Certainement que le dimanche 14 octobre au matin, bon nombre d’entre nous iront exercer leur devoir de citoyen en traînant les pieds. Il est vrai que les faits commis par quelques élus ici et là n’ont pas aidé à redorer le blason du monde politique.

Pour autant, il ne faut pas tomber dans le « tous pourris » si cher aux partis extrémistes et populistes. En tout cas, ce n’est pas le point de vue de Proximité. Tout au long de la législature, notre mouvement citoyen n’a pas hésité à féliciter le pouvoir en place lorsqu’il prenait des décisions qui lui semblaient bonnes. Ou à soutenir des idées qui avaient initialement germé au sein de notre mouvement. Evidemment, au long de ces six dernières années, nous avons aussi relevé les manquements et les erreurs de la défunte majorité ainsi que quelques gros points noirs. Rixensart est confronté à une urbanisation démesurée et a donc une densité de population record en Brabant Wallon.

Quant aux finances communales, elles sont à l’équilibre mais à quel prix ! La hausse de la dette sur la période est importante (+39 %) passant en 6 ans à 37.700.000 d’euros (soit 1.700 euros par habitant). Il y a donc moyen de faire mieux.

Proximité n’a pas de potion magique et ne résoudra pas tout seul les nombreux problèmes de notre commune. Il serait bien présomptueux de notre part de penser autrement. Non, ce que nous voulons c’est apporter plus de réalité à la gestion communale. Être plus en phase avec tous les habitants de Rixensart et être totalement à l’écoute. Que chaque citoyen se sente concerné par la manière dont sa commune est gérée. C’est ce que nous faisons depuis 2006 avec plus ou moins de succès. Chacun jugera de la pertinence de nos combats. Ce qui est certain, c’est que chaque citoyen peut se retrouver dans les profils de nos 27 candidats. Chez nous, pas de bleu, de vert, de rouge, de rose, de gauche, de droite…  Nous refusons de faire de la politique et de nous enfermer dans des cases afin de recevoir des états-majors de Wavre, de Mons, de Charleroi, de Bruxelles des consignes. Comme le dit l’un de nos membres, « Proximité une équipe dynamique, qui va sur le terrain, approfondit les dossiers importants de la commune, agit et communique. Proximité est à l’écoute des habitants et agit pour une meilleure qualité de vie pour tous en toute transparence. » Voilà pourquoi nous sommes uniques. Voilà pourquoi nous ne travaillons pas en fonction d’un programme qui voudrait révolutionner la commune, si pas le monde, mais bien en fonction d’objectifs. Pour en citer quelques-uns : freiner l’expansion urbanistique, promouvoir la mobilité douce avec la mise en avant des sentiers, de pistes cyclables et de nouveaux trajets piétons, remettre en valeur le commerce de Proximité, communiquer les décisions politiques…

Présent aux élections communales depuis 2006, Proximité a pour ambition de récolter 18% de vos voix. Ce serait un signal fort que donneraient les citoyens rixensartois, genvalois et rosiérois à leurs femmes et hommes politiques … qui empêcherait la reconduction de l’actuelle majorité absolue pour six nouvelles et longues années. N’avons-nous pas tous intérêt à ce que les décisions d’un Collège des Bourgmestre et Echevins soient prises avec un maximum de garanties démocratiques ? Notre belle commune a tout simplement besoin de plus d’écoute, de transparence et de démocratie. En d’autres mots, elle a encore plus besoin de vous !

Renaud Hermal

Renforcez la démocratie citoyenne à Rixensart, votez PROXIMITÉ !

Ecoute action transparence Proximité 2018PROXIMITÉ est un groupement citoyen, sans appartenance politique, qui se présente pour la 3e fois au suffrage des électeurs. Il a obtenu 3 sièges à chaque élection communale. C’est inédit en Wallonie !

A Rixensart, c’est aussi le seul groupement qui, de manière continue, informe les habitants en éditant ses ‘Carnets de PROXIMITÉ’ sur http://www.ProximiteRixensart.be.

Ses mandataires et membres actifs ont prouvé depuis 2006 qu’il est possible, même à partir des bancs de la minorité, de faire valoir une vision à 100% citoyenne.

2018-2024 : quel rôle pour les citoyens ?

Pour les politiques, c’est à nouveau la période de séduction, des belles promesses, des sourires et poignées de main sans oublier les tours de marchés et autres manifestations. Pour les responsables sortants, c’est le moment de s’auto-évaluer, d’établir leur propre bulletin ou l‘inventaire de toutes ‘leurs bonnes réalisations’.

Pour le citoyen … qu’en est-il ?

Il y a celles et ceux qui sont bien en peine d’établir le bilan de ces dernières années, se désintéressant de l’appareil politique appelé à gérer leur commune. Le vote étant obligatoire, iront-ils voter ‘comme d’habitude’ sans trop savoir, confirmant ainsi la lassitude ambiante ?

Et, il y a celles et ceux qui, plus engagés, ne veulent plus subir, refusant de donner un chèque en blanc pour six nouvelles années. Ces derniers prônent la démocratie participative et s’intéressent activement à la gestion de leur commune. Ils sont conscients que, pour être vivante et efficace, la démocratie doit se renouveler. Ils sont décidés à être partie prenante dans le choix des nouveaux mandataires.

A Rixensart, des citoyens non soumis à un parti ont relevé le gant et se présentent sans étiquette politique aux prochaines élections communales. Ils forment le groupe PROXIMITÉ … proches des associations, des comités de quartier, des citoyens et de leurs intérêts.

PROXIMITÉ rassemble depuis 2006 tous les milieux sociaux, jeunes et moins jeunes, actifs et retraités, toujours prêts à …

  • vous rencontrer et vous écouter
  • agir et participer à la gestion communale, de manière citoyenne et constructive, même depuis les bancs de la minorité
  • faire preuve de transparence en vous informant, sans discontinuer, par l’édition des Carnets de Proximité

Tous nos candidat(e)s donnent au mot ‘proximité’ tout son sens en restant humbles, disponibles et transparents, en toute indépendance.

Etienne DUBUISSON

Quelle communication pendant la période électorale ?

Depuis ce 14 juillet, la Belgique est entrée dans la période électorale, celle notamment des élections communales. C’est également le début de la période de dépenses électorales. PROXIMITÉ y consacrera un article plus tard.

En matière de communication, les candidats et/ou partis sont tenus à respecter quelques règles (1) … que le Conseil communal de Rixensart a déjà votées le 20 juin 2018 (cliquez sur ‘Ordonnance de Police – Affichage électoral’), document que la commune n’a toutefois pas encore publié sur son site Internet.

AFFICHAGE ELECTORAL

Il est interdit d’apposer des affiches sur la voie publique, d’utiliser des panneaux ou affiches à caractère commercial, d’utiliser des panneaux ou affiches à caractère non commercial de plus de quatre mètres carrés.

Il est autorisé d’apposer des panneaux et affiches sur le domaine privé moyennant autorisation préalable et par écrit du propriétaire ou celui qui en a la jouissance, pour autant que le propriétaire ait également marqué son accord préalable et écrit.

Par ailleurs, la Commune doit mettre à la disposition des listes des emplacements réservés à l’apposition d’affiches électorales et assure une répartition équitable de ces emplacements entre les différentes listes. Les affiches électorales, identifiant ou non des candidats, ne peuvent être utilisées que si elles sont dûment munies du nom d’un éditeur responsable.

DEPLIANTS ELECTORAUX

Les imprimés électoraux peuvent être distribués dans toutes les boîtes à lettres, même celles munies de l’autocollant ‘Pas de pub’. En effet, Ils ne sont pas considérés comme une publicité ni par la poste ni par la Commission de protection de la vie privée. Il est interdit de les abandonner sur la voie publique.

UTILISATION DE BANQUES DE DONNEES

Il est interdit pour les partis politiques et les candidats d’utiliser des bases de données existantes, publiques (registre national, état civil, …) ou privées (listing d’associations, …), pour envoyer du courrier électoral personnalisé, ces banques de données n’ayant pas été créées en vue d’élections.

De même, les données à caractère personnel contenues dans d’autres sources publiques comme la presse (faire-part de naissance, de mariage, etc) ne peuvent pas être utilisées à des fins de propagande électorale.

Par contre, un parti politique peut utiliser sa propre liste de membres à des fins électorales, même sans le consentement écrit des personnes concernées.

E-mails | Compte tenu du caractère particulièrement intrusif de la démarche, l’envoi de messages électroniques à des électeurs potentiels n’est envisageable qu’après avoir obtenu leur accord.

AUTRES MODES DE PUBLICITÉ

Les caravanes motorisées, ainsi que l’utilisation de haut-parleurs et d’amplificateurs sur la voie publique entre 20 heures et 10 heures sont interdites.

Il est également interdit de vendre ou de distribuer des cadeaux et des gadgets, d’organiser des campagnes commerciales par téléphone, de diffuser des spots publicitaires à la radio, à la télévision et dans les salles de cinéma.

Plus les membres de PROXIMITÉ ont des idées, plus ils ont envie de les communiquer. C’est ce que nous faisons sans discontinuer depuis 2007 à travers les ‘Carnets de Proximité’, édités en ligne. Nous comptons sur l’électeur afin qu’il s’en souvienne dans l’isoloir et ne se laisse pas berner par un marketing politique de dernière minute.

Afin de répondre aux attentes citoyennes durant la campagne, PROXIMITÉ veillera au respect de l’environnement et privilégiera l’approche personnelle ou via des espaces de réflexion.

Eric de SÉJOURNET


(1) information non exhaustive

Nouvelle étape

Réunis à la Ferme de l’Eglise à Rosières, les membres et sympathisants de PROXIMITÉ ont franchi le 24 mai 2018 une nouvelle étape de leur 3ème campagne électorale.

Chargé des relations publiques, Claude Romal avait fait preuve de créativité en mettant en place une présentation originale sur grand écran. Le résultat … une soirée réussie sous le signe de la convivialité et de l’amitié. Une projection en continu des moments phares de la communication menée par PROXIMITÉ démontra le chemin parcouru depuis 2008.

La situation financière de la commune de Rixensart fut développée par Claude Romal et Thierry Bennert, le nouveau site Internet de PROXIMITÉ dévoilé par Renaud Hermal. Quant aux deux coprésidents, Etienne Dubuisson et Eric de Séjournet, ils animèrent la soirée en présentant les premiers candidats aux élections communales du 14 octobre 2018.

Les moments forts de cette réunion plénière seront développés dans trois articles distincts, illustrés de main de maître par Arnold Heyvaert.

Berna de WILDE d’ESTMAEL


Photographies | 24 mai 2018 | Arnold Heyvaert

Comment rapprocher le citoyen ?

Depuis peu, une start-up française a imaginé développer les interactions entre une commune et ses citoyens. Fluicity est le nom donné à une application, qui permet la création d’un réseau citoyen pour développer la démocratie locale … en continu. Les habitants inscrits sont notamment tenus au courant de chaque information utile ou de toute nouveauté dans la commune. Le secteur associatif pourrait également s’en servir pour communiquer vers les habitants de la commune.

Côté citoyen, l’application permet de formuler des idées, suggestions ou de signaler aux responsables communaux un problème, … Une sorte de réseau local citoyen, même si en pratique, il est plutôt destiné aux ‘geeks’ de la technologie.

Certaines communes belges ont déjà opté pour le système. A Etterbeek, la participation citoyenne est déjà une réalité. Depuis ce mois d’avril, elle propose à ses habitants l’appli en espérant qu’elle impliquera plus les 20-45 ans dans la démocratie locale.

Une piste donc qui mérite d’être creusée à Rixensart …

Eric de Séjournet

La 3ème campagne de PROXIMITÉ est lancée

En Wallonie, PROXIMITÉ est le seul groupement véritablement citoyen, donc apolitique par définition, à se présenter 3 fois de suite au suffrage des électeurs et qui a obtenu 3 sièges à chaque élection communale.

Sans discontinuer, nos 3 mandataires et membres actifs ont prouvé depuis 2006 qu’il est possible, même à partir des bancs de la minorité, de faire valoir une vision plus citoyenne que politique.

Lors de sa Réunion plénière de Printemps, PROXIMITÉ a présenté ses nouveaux membres, le bilan 2012-2018 réalisé par ses « bénévoles de la politique communale » et les grands thèmes de sa nouvelle campagne électorale. Tous ces éléments seront détaillés et portés au fur et à mesure à la connaissance des (é)lecteurs, via une communication renforcée et rajeunie. Celle-ci sera à la fois citoyenne et incisive, didactique et exhaustive avec en point de mire, les primo-votants, jeunes ou nouveaux arrivants dans la commune, et tous les Rixensartois en quête de plus de démocratie.

En 2018, PROXIMITÉ remet donc le couvert avec une ambition citoyenne renouvelée. Haut et fort, le groupe déclare vouloir mener, au niveau maïoral si l’électorat en décide, une politique communale réaliste et citoyenne et préserver l’intérêt commun des habitants au-delà des clivages idéologiques et politiques …. Voter PROXIMITÉ, c’est accéder à plus de démocratie et donner une énième chance à la démocratie participative.

Par exemple, n’avons-nous pas tous intérêt à ce que les décisions d’un Collège des Bourgmestre et Echevins soient prises avec un maximum de garanties démocratiques ? C’est pourquoi, l’objectif affiché de la campagne de PROXIMITÉ est de vous demander d’empêcher la reconduction d’une majorité absolue par un vote 100 % citoyen.

Eric de SÉJOURNET et Etienne DUBUISSON

Réunion plénière du 15 mars 2018

Le jeudi 15 mars 2018, le groupe PROXIMITÉ vous invite à sa Réunion plénière du Printemps. Rendez-vous à 20 h à la Ferme de l’Eglise à Rosières (ouverture des portes à 19h15).

Etienne DUBUISSON et Eric de SÉJOURNET animeront la réunion, dont voici l’ordre du jour :

  • Accueil des membres
  • Bilan 2012 – 2018 de PROXIMITÉ
  • Lancement de la 3ème Campagne électorale de PROXIMITÉ  (thèmes de campagne soumis à l’approbation de l’assemblée)

Les coprésidents, nos élus et nos délégués répondront à toutes vos questions. Vers 21h30, nous nous retrouverons autour du verre de l’Amitié.

Lors de cette réunion plénière, nous apprécierons que les membres et sympathisants  apportent de quoi régaler les papilles (sandwiches, tartes, biscuits) ou une boisson (eaux, jus de fruits, vins rouge ou blanc). Merci d’y penser.

Nous nous réjouissons de vous retrouver le jeudi 15 ! Merci de confirmer votre présence auprès d’Eric de Séjournet (eric.de.sejournet@gmail.com).

Les intentions de la majorité : premier commentaire

déclaration de politique généraleLe Collège du Bourgmestre et des Echevins a présenté le 27 février dernier sa Déclaration de politique générale. Elle est obligatoire, pour toute majorité, à l’entame d’une nouvelle législature. Déclaration par essence ‘politique’, elle se résume, dans la plupart des communes, à un catalogue de lieux communs afin de contenter tout un chacun. On y retrouve aussi les bonnes idées des groupes de la minorité, une caractéristique propre à l’exercice politique.

Par-ci par-là apparaissent quelques données précises, voire nécessaires, qui semblent avoir été ajoutées afin de se ménager une porte de sortie … au cas où la conjoncture devait changer ou s’aggraver.

En fonction de ces considérations, PROXIMITÉ estime qu’il est peu adéquat de contredire ou d’ergoter à propos des déclarations d’intention de la majorité. Sur base des promesses énumérées, nous pensons qu’il est important de surveiller leurs évolutions au cours des six prochaines années. Qui plus est, PROXIMITÉ reconnaît que certaines propositions semblent intéressantes, beaucoup rejoignant les positions que défend notre groupe depuis sa création. Exemple d’une avancée en matière de concertation : le Collège mettra des «groupes de travail ou des commissions communales sur pied de façon à ce que les décisions prises soient les meilleures pour Rixensart».

Par contre, si PROXIMITÉ devait formuler d’emblée une première mise en garde, elle serait d’ordre budgétaire. En effet, la majorité NAPMR ne s’engage à revenir à l’équilibre budgétaire qu’en 2015, acceptant un mali de 782.645 euros au budget 2013. En attendant, le Collège compte «faire mieux avec moins» et utiliser son «seul levier de manoeuvre : la maîtrise des dépenses». Au vu des ambitions formulées tout au long des treize pages de la Déclaration de Politique générale, cela nous semble difficilement réalisable … sans augmenter la fiscalité, en d’autres termes les impôts.

Aussi n’est-il pas étonnant que, dans le cadre de la compression des dépenses, le Collège se propose de faire la ‘chasse aux subsides’ par l’engagement d’un ‘chasseur de primes’ «pour libérer les échevins de cette mission» ! Un aveu de faiblesse, alors que cela fait partie de leurs compétences ?

Quant à la pierre d’achoppement de cette nouvelle législature, l’aménagement du territoire, il est qualifié par la majorité comme le « sujet le plus délicat et le plus important pour les décennies à venir ». PROXIMITÉ ne fait que répéter cela depuis plus de six ans. Et, de s’inquiéter du fait que, comme l’écrit la majorité, «chaque groupe politique a son idée sur le sujet et malheureusement les points de vue sont souvent divergents». Voilà bien un sujet où le virus pernicieux des ‘dogmes’ politiques devrait être banni. Dans un aménagement du territoire, toutes les classes sociales et tous les aspects concernant l’activité humaine et la nature sont concernés … ensemble.

PROXIMITÉ vous invite donc à prendre connaissance des grands axes de la politique communale que la NAPMR, seul parti à la manoeuvre, entend mener de 2013 à 2018 : social (CPAS, petite enfance, personnes âgées), enseignement, travaux, communication, mobilité, sécurité, etc.

Etienne DUBUISSON, Michel WAUTOT et Eric de SÉJOURNET

—–
(1) Collège des Bourgmestre et Echevins de la commune de Rixensart, Déclaration de Politique générale, 18 février 2013 

Tables de discussion – 13 décembre et 16 janvier

20121213 Tables rondes de Proximité montage.jpgPROXIMITÉ a invité le 13 décembre dernier toutes les personnes qui se sont portées candidates aux élections communales afin de les remercier de leur participation et de tirer ensemble les leçons du scrutin. Sous l’égide de Michel WAUTOT, cette soirée s’est déroulée en trois parties : 1) accueil et introduction; 2) tables de discussion à propos de la campagne électorale (impressions, critiques, suggestions, observations, organisation future du groupe ; 3) souper.

Une synthèse des tables de discussion sera présentée à tous les membres de PROXIMITÉ le mercredi 16 janvier 2013 à 20 h (Leur Abri). La constitution du nouveau bureau y sera également décidée.

—–
Photos : Berna de Wilde d’Estmael 

L’engagement commun du 3 décembre

Le 3 décembre, les élus rixensartois ont prêté serment en qualité de Conseiller communal entre les mains de Monsieur Jean Vanderbecken, Bourgmestre sortant réélu. «C’est un moment important pour chacun d’entre nous, un engagement commun … entre personnes de même sincérité», estime Eric de SÉJOURNET (PROXIMITÉ).

Installation du nouveau Conseil communal – 3 décembre

Château du Héron 7.2008 © Eric de Séjournet-041.JPGLe Conseil communal se réunira en séance le 3 décembre à 20h. A l’ordre du jour figure e.a.

– l’installation du nouveau Conseil communal (prestation de serment des 27 Conseillers communaux),
– l’adoption du pacte de majorité,
– la prestation de serment du Bourgmestre et des Echevins,
– la désignation des Conseillers de l’Action sociale, et
– l’élection des membres du Conseil de police de la Zone « La Mazerine ».